Carnets de Seattle: Patchwork d'impressions et d'humeurs de deux Français expatriés aux Etats-Unis. Depuis mars 2011, ces carnets sont aussi le journal de notre combat contre la leucémie.

jeudi 18 septembre 2014

Un nouveau départ

Je vous avait promis une grande nouvelle, la voici et je pense que vous n'allez pas être déçu.

Je vous écris une fois de plus depuis un avion qui a le wifi à bord.

Je suis dans un avion qui vole actuellement vers Paris. Je pars définitivement de Seattle pour retourner vivre dans mon ancien appartement. Celia ne m'accompagne pas, du moins pour l'instant.

La situation est difficile à expliquer sur un blog sans trop rentrer dans des détails faisant partie de notre vie privée. En gros, le postdoc de Celia devait durer 5 ans, elle a pris un peu de retard à cause de moi et de mon traitement, donc elle continue un peu plus longtemps, mais sous une autre forme de visa, un H1B. Ensuite elle devra chercher du boulot, que cela soit en France ou aux USA.

Cette situation est délicate pour plusieurs raisons: tout d'abord, il est tres difficile de trouver le type de travail qu'elle recherche â Seattle. Pour vous donner une idée, Amgen, qui était la plus grosse boite de Biotech  à Seattle, vient de fermer ses portes, 850 personnes sur le carreau, dont une bonne partie ayant le profil de Celia. Bref nous serions parti probablement vers le début de l'année prochaine. Il faut ajouter à cela le fait que sous le nouveau visa je n'ai pas le droit de bosser et que si tout se
passe bien et que le sevrage de la prednisone se fait sans incidents majeurs je pense pouvoir commencer à reprendre doucement d'ici janvier... Et un certain nombre d'autres choses, comme le fait que je suis très fragile psychologiquement et que je ressens vraiment le besoin de me rapprocher de la famille et de mes meilleurs amis.

J'ai souvent dit que l'expatriation étai une expérience très violente psychologiquement, qui oblige à beaucoup de lâcher prise et de détachement (qui sont des qualités importantes et intéressantes à travailler, mais c'est parfois épuisant). Avec le contrecoup de la maladie et les multiples deuils qui nous ont frappés récemment, je ressens le besoin de me rapprocher des gens qui comptent vraiment... Non pas qu'il n'y en ai pas à Seattle bien au contraire, mais il y en a moins, forcément.

Bref, je rentre en avance et Celia me rejoindra bientôt, des qu'elle aura fini son postdoc.

Bien sûr, vous imaginez bien qu'il y a beaucoup à dire lorsque l'on quitte une ville que l'on aime profondément. Mais pour l'instant l'émotion qui prévaut, c'est la fatigue. Imaginez, déjà un déménagement dans une autre vile cela peut-être fatiguant, alors sur un autre continent, et lorsque l'on est toujours convalescent... Je suis complètement à ramasser à la petite cuillère. D'ailleurs je suis en train de tomber sur ma tablette... Alors à très bientôt! :-)

17 commentaires:

  1. Que Celia me contacte au cas ou vous décideriez de rester de ce cote de l'Atlantique...
    Sinon...
    Bin...
    Bon vent, l'ami!

    RépondreSupprimer
  2. Du courage pour affronter la france telle qu'elle est maintenant, des bisous pour te dire bienvenue et un câlin de loin pour te réconforter de partir de Seatle.

    RépondreSupprimer
  3. Je t'attends. Fais-moi signe très vite.

    RépondreSupprimer
  4. Si tu as envie de venir au vert et à 1h40 de Paris, n'hésite pas ;))
    A new hope my friend!
    La bizz

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ces nouvelles. L'expatriation nous fait plus que comprendre ce qui est important, et en celà, la famille et les amis. Plein de courage et d'affectueuses pensées pour vous deux. Et bon retour pour toi en France !

    RépondreSupprimer
  6. En effet, j'avais loupé ce post...
    Bienvenu parmi nous, pauvre parisiens et rappelle toi que issy est tout près en cas de besoin.
    Bon courage à notre future prix Nobel pour la fin de son postdoc.

    RépondreSupprimer
  7. ça ne doit pas être simple de revenir, de prendre un nouveau départ!
    Je suppose que la décision a été réfléchie, maintenant il faut regarder devant car il y a plein de bonnes choses à vivre!
    amitiés lorraines

    RépondreSupprimer
  8. Quelle nouvelle ! Ce doit être un sacré changement pour Celia et toi.
    Je te souhaite un bon retour à Paris et espère qu'on pourra se voir quand je remonterai à Paris.
    Bon courage et je vous envoie à tous les deux des pensées solaires et énergétiques.

    RépondreSupprimer
  9. Eh beh, en effet, c'est une grande nouvelle! Bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  10. oui une sacré nouvelle! mais je te comprends, mes enfants expat sont tous revenus en France..trop loin du coeur?
    je te souhaite le meilleur, ainsi que pour Célia..courage pour ces quelques mois seul..
    un coucou et un encouragement de Bretagne

    RépondreSupprimer
  11. Je pense que tout a été bien réfléchi dans vos décisions. Bonne réinstallation à Paris, bon courage pour le sevrage et le début d'une nouvelle vie . On attend des nouvelles.

    RépondreSupprimer
  12. Bon retour ici. L'installation va encore être un moment fatiguant pour toi...
    Des bises

    RépondreSupprimer
  13. Bon courage Loic pr te rehabituer aux Frenchie!!! Et vos minettes dans tout ca? Elles sont restees garder compagnie a Celia? ;)

    RépondreSupprimer
  14. C'est bien après que j'attendais d'un tel article et j'ai gagné quelques informations utiles sur ce site. Merci de partager cette information.
    ustensiles de cuisine pas cher

    RépondreSupprimer
  15. Bon retour en France et bon "nouveau départ" sur Paris. Au plaisir de te croiser 1 de ces 4 dans la capitale.

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir!
Si vous ne savez pas quoi choisir dans la liste déroulante, choisissez "Nom/Url". L'url est optionnelle.

Search Results


Free Blogger Templates by Isnaini Dot Com and Architecture. Heavily modified beyond all recognition by Lo�c. Social icons by plugolabs.com .Powered by Blogger