Carnets de Seattle: Patchwork d'impressions et d'humeurs de deux Français expatriés aux Etats-Unis. Depuis mars 2011, ces carnets sont aussi le journal de notre combat contre la leucémie.

samedi 4 mai 2013

Petit dèj

Bon pour commencer, je voulais vous causer des commentaires.

Alors déjà, merci à tous ceux qui commentent, je lis tout (je reçois des mails sur mon petit iphone, que je consulte religieusement le soir avant de m'endormir après avoir écrit un post, et si l'un de vous pose une question existentielle ou dit un truc intelligent, ce qui arrive régulièrement - je suis un petit enfoiré de flatteur -, ça m'empêche de dormir, c'est malin!).

Mais par contre, en général je répond en décalé, trois quatre jours plus tard. Du coup, je ne sais pas si vous allez jeter un coup d’œil à ce que je vous répond, une bonne règle c'est en général quand il y a un nouveau post d'aller voir les réponses aux commentaires du précédant. Il y a une méthode dans ma désorganisation et en général je ne poste rien de nouveau sans avoir répondu auparavant aux commentaires en souffrance. Bon parfois je ne réponds pas aussi, soit par flemme (fréquemment), soit parce que je ne sais pas quoi dire (plus rare, faut être clair), soit parce que le commentaire est complètement con, mais c'est rarissime. J'ai de la chance, vous avez été livrés avec un cerveau, ce qui est appréciable (tain le samedi matin, ça dénonce).

Je vous raconte tout ça parce qu'il y a un certain nombre d'interventions intéressantes sur le post sur "la clope en France", et que j'ai essayé de répondre du mieux que j'ai pu et que du coup n'hésitez pas à aller refaire un petit tour. D'ailleurs à ce sujet pour préciser, loin de moi l'intention de parler des malades qui continuent une attitude destructrice pendant leur traitement (que cela soit la clope, ou s'enfiler 2 litres de Coca par jour, mettons nous bien d'accord, pour moi c'est la MÊME CHOSE). C'est un sujet bien complexe comme il faut, trop pour un samedi matin.

En parlant de samedi matin, ce post s'appelle petit dèj, (même si vous allez le lire à l'apéro), il y a bien une raison. On va reparler de bouffe suite à notre passage en France, mais il y a quelques jours on est tombé sur ça à Whole Foods:


Et wai, les mecs (et les meufs). On a des gavottes maintenant. Et des petits écoliers. Manque plus que de l'importation de Justin Bridoux et on sera autonome. Classe.



6 commentaires:

  1. C'est drôle, Charline, à Londres, dit presque là même chose : "
    On trouve de + en + de produits comme en France, mais manque vraiment du vrai saucisson !!!",

    RépondreSupprimer
  2. Rhoooo j'ai trouvé de vrais p'tit écoliers ( les français) et meme des pims fourrés orange et le St Graal : de la creme fraiche , le tt chez Albertson .. je ne sais pas si vous avez ce genre de commerce vous dans le Nord ;)) ( je suis à San Diego)

    RépondreSupprimer
  3. les gavottes, c'est indispensable pour faire le trianon :) donc indispensable pour survivre hors de France:)

    RépondreSupprimer
  4. On trouve aussi des Pim's et vrais p'tit écoliers de LU à Shoprite par chez nous.
    J'avais aussi trouvé des boudoirs pour les petits à WF mais ils étaient tout émiettés à l'ouverture du paquet, donc à ne pas refaire.
    J'attends aussi le vrai saucisson!

    RépondreSupprimer
  5. Il y a de vrais Petits Ecoliers (toute la gamme sans mentir) chez Safeway ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai, mais les gavottes, jamais vu!

      Supprimer

Un petit mot fait toujours plaisir!
Si vous ne savez pas quoi choisir dans la liste déroulante, choisissez "Nom/Url". L'url est optionnelle.

Search Results


Free Blogger Templates by Isnaini Dot Com and Architecture. Heavily modified beyond all recognition by Lo�c. Social icons by plugolabs.com .Powered by Blogger