Carnets de Seattle: Patchwork d'impressions et d'humeurs de deux Français expatriés aux Etats-Unis. Depuis mars 2011, ces carnets sont aussi le journal de notre combat contre la leucémie.

vendredi 11 janvier 2013

Les associations caritatives aux US

Normalement, c'est un post que j'avais prévu de faire juste avant Noël, pour faire le lien avec la générosité, l'esprit de Noël, le partage, et tout ces trucs là. Et puis comme nous avons eu des visiteurs, je n'ai pas eu le temps, alors soit j’attends un an, ce qui est un peu concon, soit je le fais maintenant en le liant aux résolutions de nouvelle année etc. Bon, on va plutôt faire ça!

Donc traditionnellement, la fin (ou comme ici, le début) d'année, c'est la période du partage, de la charité (chrétienne ou pas) et de tous ces trucs là. Ce qui m'a rappelé que je voulais vous parler depuis longtemps des associations caritatives aux US, et d'ailleurs c'est un sujet que j'ai vu le Piou aborder il y a maintenant quelques années, mais je ne me rappelle plus où (merci man, c'est toi qui m'a fait prendre conscience de ça).

Pour nous autres français, habitués à la sécu, aux allocations chômage et à tout un ensemble de services (ça, c'est parce que l'énumération de 10 éléments que je souhaitais écrire est tombée à l'eau faute d'inspiration) prévus pour parer du mieux possible aux accidents de la vie du citoyen moyen, les US peuvent sembler être un pays très dur. Système de santé à deux vitesses (voir plus), contrats de travail rudimentaires où vous pouvez être viré dans l'heure, retraite minimale... Cela nous semble un peu choquant, pourtant force est de constater qu'il y a des avantages et que cela marche. Pas toujours, c'est sûr, et il y a plein de choses à améliorer, mais ça fonctionne à peu près, malgré l'image d'individualisme forcené que cela projette et les nombreux destins qui gisent brisés dans le sillage d'un American Dream malheureusement toujours tout puissant.

Pour que cela marche, même de façon aussi imparfaite, il faut qu'il y ait des soupapes de sureté, et les associations caritatives en sont une.

Car penser les Américains comme uniquement individualistes, c'est ne vraiment pas voir très loin. Le nombre d'américains que je cite dans mon post "Unsung Heroes" devrait déjà vous mettre la puce à l'oreille que ce n'est pas le cas: il y a énormément de solidarité entre les gens dans la vie quotidienne, et les bons sentiments que l'on peut voir dans des blockbuster à la con (comme la scène des New-Yorkais défendant le corps inanimé de Spiderman dans Spiderman 2, désolé on a les références qu'on mérite, moi c'est ça) ne sont pas que de la propagande niaise et bien pensante: les américains sont vraiment comme cela, et ils ont tendance à se dresser comme un seul homme quand par exemple, leur communauté est menacée (mais pas que, comme ils ont pu le montrer après le tremblement de terre à Haïti).

En fait, c'est comme tout dans ce pays: la charité doit être librement donnée, privée, bref, capitaliste en quelque sorte. Dans l'esprit américain (pas de tous les américains, mais une bonne partie) il est impensable d'être forcé de donner sous forme d'impôt de l'argent à l'état pour financer des hôpitaux, en revanche il est impensable de ne pas donner d'argent à l’hôpital de son choix. Le mot clé est là: le choix. Les gens veulent, en général, pouvoir disposer librement de leur argent et décider eux-mêmes à qui donner. Mais quand ils donnent, ils donnent énormément, et apparemment beaucoup plus par personne que le reste du monde. Vous dire pourquoi, c'est un peu au dessus de mes moyens d'analyse, mon impression c'est qu'il y a plusieurs facteurs: le fait que ce soit un pays très marqué par la religion est surement un paramètre, le fait que cela échappe à l'impôt un autre (soyons réaliste), mais surtout, sans ce fluidifiant social, ce lubrifiant que sont les associations caritatives, la société Américaine s'effondrerait car elle est très (trop?) dure envers les plus faibles.

D'ailleurs, une petite remarque au passage: j'écoutais il y a quelques années une émission qui parlait de ce sujet, et qui soulignais en particulier le travail de la fondation Bill and Melinda Gates... Qui fait beaucoup de travail en Afrique, ce qui est positif dans l'absolu pour les populations qui reçoivent cette aide, mais qui n'est pas totalement désintéressé, voir négatif par certains cotés car c'est aussi un moyen de diffuser la culture américaine, l'american way of life, le capitalisme et tout le business qui va avec, dans des pays et des cultures qui n'en ont pas besoin et qui s'en passeraient bien. Petite digression, c'est un peu un problème des américains d'ailleurs que de considérer qu'ils sont la seule démocratie sur Terre, que leur société est la meilleure sur Terre, et que tout le monde en bénéficierait, ce qui est bien évidement complètement primaire et inexact.

Bref, en cette nouvelle année, je voulais à nouveau en profiter pour vous encourager à investir du temps, ou de l'argent si vous n'avez pas le temps, dans une association caritative. Je vais vous donner quelques idées; ce n'est pas pour me faire mousser, genre "regardez je suis trop généreux": moi je suis généreux avec ma carte bleue c'est un peu facile. Ce sont juste des associations que j'apprécie et dont j'ai envie de parler.

Chaque année, je donne un peu d'argent à Wikipedia. Cette année, vu ma situation, j'ai donné 5$, quand je peux plus, je fais plus. Pour moi c'est, malgré ses défauts, l'une des merveilles du monde moderne, et il ne se passe pas une journée sans que je ne l'utilise. Si c'était payant, je paierais, donc voilà. Dans la même veine, de temps en temps, je supporte les actions de l'Electronic Frontier Fondation, qui forment selon moi un contre pouvoir intéressant/important. Dans le même genre d'idée, j'aimerais passer du temps à contribuer aux logiciels libres, malheureusement je trouve qu'il y a une certaine barrière à l'entrée en terme de temps à passer qui me rebute, a bon entendeur, d'ailleurs: je cherche à m'investir dans un projet en Java pour maintenir mes compétences, si vous pouvez me filer un coup de main pour démarrer, vos conseils m'intéressent.

Bien évidement, je fais campagne pour faire connaitre le Don de moelle osseuse et pour sensibiliser les gens aux dons du sang et de plaquette. Je pense très sincèrement que si vous voulez avoir une action positive sur le monde, c'est l'un des actes à la fois le plus simple et le plus significatif que vous pouvez faire. On parle de directement sauver une vie: si je vous écris aujourd'hui, c'est parce qu'un allemand s'est dit un jour: "Tiens, si je m'inscrivais au registre?", puis est passé à l'acte. Sans lui, littéralement, je ne serais pas là aujourd'hui (vraiment, je serais mort à l'heure qu'il est), ce qui fait d'ailleurs un peu froid dans le dos quand on y pense. Il ne s'agit pas de donner de l'argent, cela représente peu de temps, mais c'est très important. Et en ce qui concerne les dons du sang, vous pouvez voir cela comme une assurance: si par malheur vous ou quelqu'un de votre famille a un accident et besoin d'une transfusion, il faut qu'il y ait de la réserve... Au passage, je suis toujours très impressionné par notre amie N., qui organise des week-end "Don", sans relâche. Donner de l'argent, c'est bien, donner de son temps comme elle le fait, c'est quand même plus la classe.

Tiens, d'ailleurs, on s'éloigne un peu du sujet, mais dans le même genre, apprendre les premiers soins, voir participer comme une autre de nos amies aux pompiers volontaires, c'est une autre façon de donner de son temps, en se préparant et en acquérant les compétences permettant d'aider des gens en détresse. C'est aussi important. Combien d'entre vous à déjà fait une formation de premiers soins?

Je m’investis aussi bien sur auprès de la Lymphoma and Leukemia Society, une association qui fait beaucoup contre la leucémie aux US (et qui le fait bien, j'ai vérifié comment était dépensé l'argent, ils font vraiment du bon boulot). J'ai d'ailleurs créé une page pour lever de l'argent à l'occasion de la marche "Light the Night" (punaise, faut que je vous mette des photos d'ailleurs!). Pour l'instant, j'ai levé 1200$, cette page est encore active, n'hésitez pas, je ne touche rien, tout va à LLS. Celia me tanne pour que j'aille donner de mon temps en temps que volontaire pour Be the Match, mais mon outil c'est vraiment l'écriture. Je le ferais, un jour. C'est important que les gens voient à quoi sert leurs don en vrai, que cela ne reste pas abstrait. Je suis d'ailleurs allé à l'hopital pour fêter mes un ans, ce qui participe de la même démarche, auprès des infirmières notamment.

Voilà pour quelques idées d'actions à entreprendre en début d'année, mais n'oubliez pas: charité ordonnée commence par soi-même. C'est tout d'abord par un comportement plus tolérant et plus humain dans notre vie de tous les jours que nous pouvons changer le monde.

Dernier point, je vous encourage à lire ce post de Patrick Rothfuss (l'auteur du "Nom du Vent" dont je vous ai déjà parlé) qui explique pourquoi il s'est investi dans l'association Heifer Internationnal (d'ailleurs, c'est encore une idée d'association à supporter, on peut gagner des bouquins alors vous vous doutez bien que j'ai participé). Cherchez la question "I love that you’re willing to donate to charity. Would you match my donation to [insert name of charity here] instead?" pour une explication très intéressante de ses motivations.

7 commentaires:

  1. le vrai post:
    http://leblogdupiou.blogspot.com/2010/01/le-saint.html

    Voila.
    En meme temps pour etre honnete, le don qui me semble le plus important c'est celui-la:
    http://leblogdupiou.blogspot.com/2012/04/spam.html

    Egoistement, peut-etre.

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que les Américains sont doués pour la solidarité. On le voit chaque fois dans les grandes catastrophes. Ils se serrent les coudes.
    Perso, je préfère travailler bénévolement dans des associations humanitaires et pour cela je donne sans compter. La notion d'argent me gène un peu plus quand je vois que les dons servent à payer grassement les dirigeants des grandes assoss... sans compter les détournements de fonds à usage d'un seul dans certains cas. D'autre part, je trouve anormal toutes les fêtes grandioses et très onéreuses données dans les grandes villes pour le prestige alors que cet argent pourrait aider ceux qui en ont le plus besoin. Idem les grandes manifestations sportives, le salaire des joueurs, etc. Anormal aussi qu'on nous réclame toujours de l'argent pour ceci, pour cela alors que nos impôts au lieu de financer le futile pourrait plutôt aller aux grandes causes comme la recherche sur les maladies, etc.
    Heureusement qu'il y en a que ça ne gène pas...

    RépondreSupprimer
  3. Brilliant post, Loic. Je sais que le système American choque les francais mais globalement ca marche plus ou moins. Et le systeme francais est parfois un peu moins généreux qu'ils pensent. J'ai été oté de la liste des chomeurs par le Pole Emploi parce que j'étais en congie maladie pour une periode trop longue. Mais si je comprends bien la secu ne me paie plus parce que j'ai épuisé mes droits (j'ai tjrs l'ALD). Ce n'est pas grave mais ca m'a surpris un peu. J'ai une amie francaise qui a aussi un cancer et elle est vraiment dans une situation difficile - elle ne peut pas travailer mais elle n'a plus d'argent pour payer les charges pour son apart. Pour le moment elle n'a rien trouvé pour l'aider. Dans les deux systèmes il y a des gens qui "fall between the cracks."

    RépondreSupprimer
  4. Pour ma part je dois avouer que je joue beaucoup sur l'incitation fiscale en France quand je fais mes donations de fin d'année. Ça me réduit de bien un tiers mes impôts de célibataire :-) mais bien sûr au final ça me coûte 50% plus cher.
    A ce sujet, je mentionne le site aquidonner qui évalue l'efficacité des grosses ONG en France. Je ne peux me prononcer sur la qualité de leur travail, mais ça me semble une initiative désintéressée et louable. Ne pas oublier les ONG locales aussi qui n'ont pas la chance d'être dans cette liste.
    Et j'en profite pour saluer Wikipedia, que je trouve aussi un miracle de l'internet, et qui s'est doté d'une structure en France permettant d'émettre l'attestation fiscale. Du coup ils ont reçu de ma part une très belle donation, dors tranquille Loic :-).

    RépondreSupprimer
  5. eh Loic , t'a oublié ton passé Emmaüs...

    RépondreSupprimer
  6. Excellent billet.

    Si je peux me permettre une modeste contribution, je pense que ce n'est pas exactement le capitalisme , mais le libéralisme qui incite à cette mentalité. L'idée qu'un pouvoir centralisé (échelon fédéral ou local) soit forcément juste et parfait est rejeté culturellement. De même que l'idée que le pouvoir centralisé puisse choisir à qui et dans quelles proportions attribuer l'argent des contribuables. Vous avez raison de parler de choix: chacun choisit sa ou ses causes, ce qui a tendance à encourager les dons, le bénévolat, etc.

    Il y a aussi la composante "pression sociale" qui peut déplaire mais qui je crois est nécessaire à toute société.

    Dans tous les cas, aucun système n'est parfait, il y a toujours des abus et des gens laissés de côté, hélas.

    RépondreSupprimer
  7. I am the president of a humanitarian association called AEL (Association of Children of Lumieres) in Wiliams, Grand’Anse, French cup . We help poor children, especially RESTAVEK in Haiti and street children. We intervene essentially to make their lives more comfortable by providing them with the means for spiritual, economic, health, cultural and social growth and everyday necessities such as clothing, food, school materials. To ensure our mission and carry out other projects, our presence on the ground is necessary, then we need a budget. To raise funds, we plan to organize sales of pastries, local products and other, aids we accept them willingly. We all collect what we are given for these children. Thank you for your generosity. Here is our email address; Wiliams04101991@outlook.fr and our Tel. Portable: 0033787487912. here we are bank details. IBAN: FR76 3000 3000 1900 0505 8642 008
    BIC: SOGEFRPP

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir!
Si vous ne savez pas quoi choisir dans la liste déroulante, choisissez "Nom/Url". L'url est optionnelle.

Search Results


Free Blogger Templates by Isnaini Dot Com and Architecture. Heavily modified beyond all recognition by Lo�c. Social icons by plugolabs.com .Powered by Blogger