Carnets de Seattle: Patchwork d'impressions et d'humeurs de deux Français expatriés aux Etats-Unis. Depuis mars 2011, ces carnets sont aussi le journal de notre combat contre la leucémie.

jeudi 6 décembre 2012

Nutrition, leucémie et cancer, partie 3: le régime paléo modifié

(ce post est la suite de "Nutrition, leucémie et cancer, partie 2", et fait partie de la série "Prendre en main son traitement").

Bon on va enfin arriver au menu. Je sais que je vous fait lanterner, mais je pense que de donner un menu sans expliquer la philosophie qu'il y a derrière, c'est un peu comme Unix sans manpage.

Sans grande surprise le régime que je suis est inspiré du régime paléo et d'un régime préconisé par la médecine chinoise, qui sont, sauf erreur de ma part, assez similaires. Comme mes besoins en temps que patient sont un peu différents de ceux d'une personne normale, il y a quelques adaptations que je signalerais. Comme d'habitude, en cas de doute, demandez l'avis de votre médecin et renseignez vous (faites vos devoirs!) avant de commencer. La dernière chose que je souhaite, c'est que vous vous retrouviez avec une carence X ou Y parce que j'ai mal expliqué un truc, pas assez détaillé ou parce que l'on ne s'est pas compris.

Qu'est ce que le régime paléo? Comme son nom l'indique (paléo, comme paléolithique), il vise à coller à une alimentation plus proche de celle de nos ancêtres, avant les débuts de l'agriculture qui est, du point de vue de l'évolution, un évènement récent.

En quoi cela consiste?

Ne rien manger qui ai un ingrédient blanc


C'est une façon facile d'exclure farines raffinées, sucre raffiné et sel raffiné. Cela élimine d'office sodas, plats préparés, mais aussi le pain! Vous pouvez remplacer le sucre par du miel. On évite tout ce qui est à base de grains, sauf le riz blanc, mais il faut bien le laver pour enlever l'amidon (d'ailleurs, de façon générale, tout ce que vous mangez doit être bien lavé pour enlever autant de pesticides que possible). A éviter aussi, les pommes de  terres, riches en amidon, difficile à digérer. Personnellement je ne peux plus rien manger qui contiennent des patates, tellement cela me fatigue après le repas. La sieste post postprandiale, je ne connais pas, comme je vous ai déjà dit.

Tout ce qui est blanc, cela exclue aussi le fromage et les produits laitiers. Si vous me demandez "Comment on fait pour le calcium?", je vous répondrais, "Comment elles font les vaches?" (merci Serge). Je vous renvoie par ailleurs à l'excellent (sic) article que j'ai écrit sur l'absorption du calcium dans le lait. Ceci dit, j'ai remarqué que les fromages ne sont pas égaux, et certains types se digèrent mieux que d'autres, les plus âgés en général. Après votre phase de "nettoyage", essayez voir ce qui vous convient. Personnellement, j'en mange de temps en temps, parce que j'adore ça, mais pas à tous les repas.

Pour les patients de transplantation de moelle, qui ont des gros besoins en protéines, vous pouvez en revanche boire du lait de soja, riche en protéines végétales.

Ne pas manger de légumineuses


Normalement le régime paléo déconseille les légumineuses. Je ne suis pas complètement d'accord, pour plusieurs raisons, la première étant qu'il y a certaines légumineuses que je tolère très bien, comme certains haricots rouges. En revanche, il y en a qui sont vraiment terribles, comme les haricots blancs et les flageolets (ce n'est pas pour rien que par chez moi on les appelle les péteux). Encore une fois, après une période de nettoyage, à vous de voir ce qui marche ou pas. Dans le doute, éliminez.

Personnellement je continue à manger pas mal de trucs comme des haricots rouges etc, car c'est une excellente source de protéines d'une part, et une excellente source de minéraux divers d'autre part. Comme beaucoup de médicaments ont un impact sur le niveau de ces minéraux dans le sang (le tacrolimus par exemple provoque une perte de magnésium qui, entre autre, donne des crampes), je trouve que ce sont des aliments intéressants. Bref, j'aime bien les légumineuses en quantité modérée, sauf si vous faites un régime spécial (régime pour la méditation, par exemple).

Dans le cas d'un transplanté, il faut aussi  manger beaucoup plus de protéines que les gens normaux, à cause de la prednisone et aussi tout simplement pour réparer les dommages causés par la chimio. Il a été montré (voir le livre The China Study) que les protéines végétales sont moins cancérigènes que les protéines animales et comme on ne mange pas de céréales, j'aime assez bien le fait de manger un peu moins de viande et de les remplacer par toutes sortes de haricots blancs et rouges, poids chiches etc. D'ailleurs, cela nous amène...

... Au sujet de la viande

Le régime paléo n'a rien contre la viande et recommande d'en manger, ainsi que du poisson. Dans l'absolu, j'adore la viande et donc ça m'arrange. Néanmoins il faut être conscient de plusieurs facteurs. Premièrement, l'excès de protéines d'origine animale semble être cancérigène et on en mange beaucoup trop dans nos diètes occidentales. On a besoin en moyenne de 45g de protéines pour les femmes, 55g pour les hommes, et le double pour les transplantés. Ces 50g sont fournis par 200g de bœuf, il est donc inutile de manger de la viande à tout les repas, sauf cas exceptionnel (sportifs).

J'aimerais pouvoir vous dire que l'on devrait manger plus de poisson, mais vu comment ils sont de plus en plus contaminés par des produits toxiques, mercure en premier, je crois qu'il faut maintenant éviter d'en manger plus d'une fois par semaine.

Je voudrais aussi en profiter pour souligner qu'écologiquement parlant, il faut bien comprendre que la viande en général demande énormément d'énergie à produire (voir ce tableau). Manger moins de viande est presque un devoir envers son prochain. Le bœuf, pour qu'il grossisse, il faut le nourrir de grain, qui contient lui même des protéines. Je schématise, mais pour produire 100g de protéines de bœuf, il faut 6kg de protéines de blé. Si nous étions tous végétariens, nous pourrions nourrir 60 fois plus de personnes avec les mêmes ressources (ou mieux, utiliser moins de ressources tout court).

Vin, alcool, bière...

Le sujet de l'alcool, encore un truc qui va faire jaser!

Bon déjà, vous vous en doutez, quand vous êtes en phase de nettoyage ou pendant un travail spécifique (méditation par exemple), pas d'alcool.

En revanche, il y a énormément d'études qui prouvent que les gens buvant modérément de l'alcool vivent plus longtemps que ceux qui n'en boivent pas, et ce quelque soit le type d'alcool d'ailleurs. Une des explications avancées est, je crois, le facteur de lien social que peut être une consommation... "sociale" justement. Les bienfaits du vin rouge ont aussi été démontrés clairement, tant que la consommation est très modérée (1 verre par repas, ou par jour, je ne me souviens plus bien). Ceci étant je ne peux m’empêcher de souligner que le vin est le seul produit alimentaire où l'on n'a pas à marquer la composition et la liste de produits chimiques autorisés est assez hallucinante (plus de 300). On peut se demander si le vin moderne est aussi bénéfique que le vin d'il y a 30 ans, il est même tout à fait permis d'en douter. A vous de voir, personnellement si mon estomac n'était pas trop sensible je me boirais un petit verre de temps en temps.

Manger beaucoup de fruits et de légumes les plus variés possibles

Vous vous en doutez, le régime paléo insiste particulièrement sur la consommation d'énormément de fruits et légumes. Plus c'est varié, mieux c'est. Plus c'est coloré et divers en couleur, mieux c'est. De plus en plus, on est en train de se rendre compte qu'outre les minéraux et les vitamines, il y a dans les plantes énormément de nutriments (phyto-nutriments) qui ont des effets bénéfiques sur la santé (parmi eux les fameux anti-oxydants dont on parle tant), et l'on a a peine gratté la surface à ce niveau. D'autre part les légumes sont très riches en fibres, ce qui facilite le transit intestinal. Vous ne pouvez pas manger assez de légumes.

Parmi les légumes vraiment riches en truc bons pour la santé et qui ne sont pas très connus, citons le chou frisé (kale en anglais) que l'on trouve peu en France il me semble mais qui est très rependu aux U.S. Il y a plein de variétés, j'aime particulièrement le Dino Kale, et le kale violet. Il y a aussi le Bok Choy et le chou chinois (Nappa Cabbage). Toutes les herbes et épices que vous voudrez rajouter sont aussi bénéfiques, en particulier le gingembre et le curcuma, mais j'y reviendrais.

Pensez aussi à manger de saison, de nos jours on ne subit plus l'influence des saisons car on peut se procurer tout et n'importe quoi à n'importe quel moment de l'année, mais il semble que ce soit un facteur de bien être important. En hiver on a plus besoin de repas chauds et "tenant au corps", comme de la soupe de potimarron aux lardons, et en été de salades crues et fraiches.

Enfin, pensez aux noix et graines de toutes sortes. Elles sont souvent très riches en minéraux et donc très intéressantes pour compenser des déséquilibres causés par les médicaments. Amandes, noix du brésil (riches en sélénium), graines de tournesol (riches en magnésium), renseignez vous, il y a largement de quoi remplacer les supplémentes synthétiques.

Ce qui me fait penser, en parlant de magnésium, qu'il faut parler du chocolat, du café, et du thé. Toujours pareil, en phase de nettoyage, on va éviter ces stimulants, surtout le café. Pourtant, à très faible dose, le café contient aussi des antioxydants. Le chocolat, noir de préférence aussi, et est très riche en magnésium. Le thé enfin est un sujet à part donc on reparlera: le thé vert est extrêmement bon pour la santé et spécialement contre le cancer, mais on reverra en détail la liste des aliments "qui luttent contre le cancer" dans un prochain post.

Comment manger? 

 On parle de régime mais on oublie souvent que notre façon de nous alimenter ne se limite pas à ce que l'on met dans notre bouche. Comment et quand on le fait est très important.

Globalement, ce que j'ai appris c'est qu'il faut plutôt faire plus de repas moins lourds que deux gros repas, ce qui est assez dur à faire en pratique  étant donné la convention sociale en cours. En particulier, il vaut mieux manger bien le matin, avec une protéine pour réveiller le métabolisme (ce qui est intéressant pour ceux qui veulent maigrir, car métabolisme élevé égal énergie brulée, même au repos), et manger peu le soir. Pensez hibernation et ours brun: si vous mangez trop le soir, tout part en stockage dans vos fesses. Il semblerait aussi que de manger après avoir fait un peu de sport fait que les aliments sont utilisés pour faire du muscle plutôt que du gras, et marcher et bouger un peu après avoir mangé facilite la digestion. Quelques mouvement de taichi après un gros repas, par exemple, c'est excellent.

Il est aussi important de manger lentement, au calme et de bien mâcher, une partie non négligeable de la digestion se faisant dans la bouche, via la salive.

Enfin, il est suprêmement important de bien s'hydrater. Votre urine doit être incolore, si elle est jaune, vous êtes déshydraté. La première chose que je fais en me levant, c'est de boire un grand verre d'eau fraiche, à jeun. De cette manière, l'eau passe instantanément dans le système. En règle générale, j'essaie, sans trop savoir pourquoi, de boire plutôt entre les repas, et spécialement quand je suis à jeun. Boire beaucoup, entre 2 et 3 litres, est essentiel, et rien n'hydrate comme de l'eau.

Voilà, dans le dernier numéro on regardera en particulier les aliments semblant avoir un rôle anticancer marqué. 

24 commentaires:

  1. Avis tres mitige sur ton avis sur le poisson.
    Meme avec un tas de saloperies dedans, il apporte tellement de choses que je m'abstiendrai d'en reduire la dose a un repas par semaine...
    Surtout si on compare les doses dont on parle a ce que tu respires pas jours...
    Mais bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une amie new Yorkaise grande fan de sushi qu'elle consommait tous les jours s'est vue empoisonnée au plomb... elle a mis plus de 6 mois à s'en remettre. Personnellement je ferais un peu attention quand même :-)

      Supprimer
    2. Il faut clairement éviter le thon et le saumon et n'en manger que rarement (ce qui est d'ailleurs vraiment balot vu que ce sont des poissons excellents pour la santé par ailleurs)... Maintenant, il y a surement des poissons moins contaminés.

      C'est malheureux de se dire qu'il faut maintenant éviter de manger certains poissons sauvages parce qu'ils sont toxiques...

      Supprimer
    3. En fait, le splus gros poissons (thon, espadon,...) concentrent les métaux lours car ils sont en fin de chaîne alimentaire. Préférez donc les poissons plus petit ou les poisson pêchés au Groenland (flétan par exemple), beaucoup moins exposé à la polution.

      Supprimer
  2. Salut,

    Ben en fait, je suis un peu d'accord avec toi mais j'avoue que je commencais a etre bien crevé et j'ai éludé.

    Ca depend aussi du poisson. A mon avis, manger du thon 3 fois par semaines, c'est de la connerie, mais il y a des poissons moins contaminés. J'avoue que c'est un domaine que je connais mal. Je vais éditer le post en conséquence.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis d'accord dans les grandes lignes, mais c'est malheureusement plus compliqué que cela. Un post ne suffirait pas à expliquer ce qu'il faut faire et ne pas faire. Quand tu parles de remplacer de temps à autre la viande par une légumineuse (certaines étant plus riches en protéines que la viande) c'est trop restrictif. On verra les carences s'installer. Une légumineuse seule ne peut pas remplacer la viande parce qu'aucune ne possède TOUS les acides aminés ESSENTIELS. Ce n'est que son association à une céréale qui fera la différence. Il n'y a qu'à voir la nourriture de base dans certains pays : riz + soja en Extrême-Orient, Mil ou sorgho + niébés en Afrique tropicale, couscous + pois chiches en Afrique du Nord, maïs + haricots en Amérique du Sud, etc. D'autre part dans les "régimes" sans viande ni produits animaux, il manquera la Vit B12, elle aussi indispensable. Et quand on parle "apports journaliers" ce n'est pas se dire qu'on se rattrapera en mangeant de la viande un autre jour. D'autre part les légumineuses sont (comme la viande) riches en purines, encrassant les articulations entre autres. Il convient donc de n'en ajouter qu'une petite quantité (15 % environ) à une céréale. Quant au soja sous toutes ses formes (et certaines graines germées) il est terriblement oestrogénique. S'il prévient l'ostéoporose, il induit (en excès) le cancer du sein... Comme tu vois ce n'est pas si simple !
    Quand je parle de céréales, comme tu l'as dit pour tous les produits, elle doivent être non raffinées donc complètes (ou semi-complète pour les intestins délicats) mais à la condition qu'elles soient BIO sinon elles t'empoisonnent à coup sûr. Tu cites le riz blanc, bien lavé OK, mais qu'apporte-t-il, l'essentiel étant dans l'enveloppe dont on l'a débarrassé ?
    Le pain n'est pas nocif à condition d'être produit à base de farines complètes (ou semi) bio ET de levain naturel pour éviter la décalcification http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_phytique)
    Quant aux fruits, on ne devrait en consommer qu'en dehors des repas. 1/2 à une heure avant le repas, il prépare la digestion.
    Il ne faut pas oublier les lipides fournissant les acides gras ESSENTIELS mais il faut choisir une huile bio de première pression à froid et la consommer CRUE. On a un souvent un budget pour sa voiture, on lui met l'huile la plus performante dans son moteur, mais que donne-t-on à notre moteur à nous ? De la m....
    Oui, le vin n'est plus celui qu'on prescrivait aux malades il y a plusieurs décennies. S'il est meilleur au goût il est devenu nocif à cause de tous les additifs. Quant au vin bio, perso je ne le trouve pas bon.
    Après m'être penchée sur le bien fondé de chaque école de diététique, chacune jurant détenir la vérité, je pense qu'il suffit d'un peu de bon sens. J'applique quelques préceptes tels que :
    Théorie = erreur. Il est mieux de rester à l'écoute de son corps.
    Odeur = erreur (transpiration, halène, excrétions)
    Douleur = erreur (maux d'estomac, colites, maux de tête)
    + on mélange + la digestion est difficile + on assimile (on grossit)
    A l'inverse :
    - on mélange + on digère - on assimile.
    Cela dit, si l'être humain a un pouvoir d'adaptation exceptionnel, il est très difficile dans notre environnement de conserver une bonne santé. Le champ bio recevra les pesticides du champ voisin amenés par le vent. Il sera arrosé par de l'eau d'une qualité discutable ou par la pluie qui elle-même est polluée par tout ce qui se trouve dans l'atmosphère... c'est aussi l'air que nous respirons. On marche inexorablement vers notre destruction !
    Ici, ça va être l'heure d'aller préparer le repas. Bon appétit !

    RépondreSupprimer
  4. Hello,

    Je suis pas d'accord sur le coup des légumineuses, si on en mange que de temps en temps, je ne vois pas ou est le pb, d'autant qu'il semble que le coup des proteines completes/pas completes, ca soit un peu bidon le corps etant capable de transformer les prots pour obtenir celles dont il a besoin.

    Maintenant note bien que je n'ai jamais dit "Pas de viande", bien au contraire. Pour moi il faut juste en manger moins, 2 steaks de 300g par jour, c'est trop. Et je n'ai pas dit non plus de ne manger que des haricots rouges, l'important, et je ne l'ai peut etre pas assez souligné, c'est de manger le plus varié possible.

    Exact pour le soja, sauf sous forme de tofu. Le lait de soja, c'est une bonne alternative temporaire au lait dans un cas comme le mien ou il y a besoin de bcp de proteines, mais cela ne doit pas devennir permanent.

    Je ne suis pas d'accord sur les cereales completes, pour moi le pain c'est mauvais sous toutes ses formes. C'est moins mauvais, certes mais mauvais quand même.

    Je suis completement d'accord sur les huiles (qui ne sont d'ailleurs pas égaux), j'ai completement oublié et il va falloir que j'en parle la prochaine fois.

    Enfin je suis d'accord avec tes principes: c'est d'ailleurs ce que j'essaie d'expliquer en disant qu'il faut une phase stricte, ou l'on se nettoie pour après etre capable de discerner ce qui ne va pas. Avant on est trop embrumé pour cela.

    Merci!

    RépondreSupprimer
  5. Pas de quoi ! Là tu touches à un domaine où j'ai un peu d'expérience d'où mes longs coms. On n'est ou pas d'accord, ça permet de discuter. Je suis incapable de mettre un com lorsque tu nous parles de littérature science-fiction, parce que je n'y connais strictement rien, alors ici je me rattrape ;-)

    RépondreSupprimer
  6. J'allais aussi comemnter sur l'huile ! C'est trés intéressant ton article, je pense que tu aimerais Nourishing Traditions sur le sujet de la nutrition : http://www.amazon.com/Nourishing-Traditions-Challenges-Politically-Dictocrats/dp/0967089735
    Son livrés est basé sur les découvertes d'un dentiste américain du début du 20ème siècle qui a étudié le lien entre nutrition et dentition. Nourishing Traditions est un livre au ton un peu "patronizing" mais son auteure lève des points intértessants au sujet de la prépa
    rpation adéquate des aliments. Elle souligne l'importance de la fermentation des farines complètes avant utilisation afin de maximiser l'absorption des nutriments (cela rejoint le point de la-bricole plus haut) et du trempage des oléagineux avant consommation pour là encore maximiser l'absorption des nutriments (les noix trempées perdent leur amertume via ce traitement qui deviennent également plus digestes). Bref, un ouvrage très intéressant, d'autant plus qu'elle dit clairement en début d'ouvrage que c'est à chacun de déterminer les rapports lipides/glucides/protéines dans son alimentation après avoir écouté son corps. Oh et dernier point sur les produits laitiers : l'auteure explique les bienfaits du lait cru (entier), du yaourt et de "whey" (petit lait ?). Une chose intéressante : je donne à ma fille un supplément à base de whey pour son retard de langage après en avoir découvert l'existence sur un yahoogroup. L'entreprise qui commercialise le produit à essayé de formuler une version végane du produit et surprise, elle ne fonctionne pas aussi bien que la version laitière ! Voilà qui donne à réfléchir, je trouve.

    RépondreSupprimer
  7. J'ajoute moi aussi mon petit complément : pour les protéines, tu peux te faire des porridges de sarrasin (buckwheat) le matin : c'est une pseudo céréale très riche en protéines. Je fais tremper mon sarrasin la veille au soir, le matin je rince bien les graines qui ont été "réveillées" pour la germination (elles auront produit une sorte de gel gluant, c'est normal) puis je les broie au blender avec du lait, une banane, du miel, ou tout ce que tu veux. Il y a aussi les graines de chia qui t'apportent beaucoup de protéines.
    Concernant le lait de soja, une bonne alternative pour ta santé et l'environnement (pour éviter les emballages), c'est le lait de noix. Tu achètes des amandes par exemple et tu en fais du lait. On ne tourne plus qu'à ça à la maison. Plus d'info ici : http://antigonexxi.com/2012/05/22/lait-de-noisette-gourmand/ et une vidéo ici : https://vimeo.com/27840577. Merci pour ton article encore une fois !

    RépondreSupprimer
  8. @ Charlotte : ton mélange me rappelle la crême Budwig du Dr Kousmine (régime diététique huile de lin/protéines contre le cancer) Elle comporte tous les éléments nécessaires à bien démarrer la journée. J'adore ça, seul problème c'est terriblement indigeste ! (+ on mélange - on digère...) Le sarrasin est en effet la seule céréale qui contiendrait pratiquement tous les acides aminés essentiels donc riche en protéines. On peut cependant utiliser une autre céréale. On broie les graines de céréales au moulin à grains (manuel pour qu'elles ne chauffent pas) juste avant de consommer crues non trempées. On ajoute des graines de lin (elles aussi mucilagineuses) ou d'autres graines trempées de la veille, ce dont parle Estelle (le tournesol décortiqué est celle que je préfère) Pas de lait mais du fromage blanc et une cuiller à soupe d'huile de lin (vendue en diététique, surtout pas celle du rayon bricolage du super marché !) Un jus de citron par-dessus, une banane coupée en tranches et des fruits de saison.
    En ce qui concerne les laits végétaux, ils sont de loin préférables au lait de vache (allergisant) qui est un aliment pour la croissance du veau. On n'a jamais vu d'animaux adultes boire du lait de leur mère, alors pourquoi boit-on non seulement un aliment fait pour la croissance d'un bébé, mais surtout celui d'une autre espèce ? Merci pour ta vidéo, très claire. Ok donc pour les amandes, les noisettes, etc. mais aussi les céréales : avoine, épeautre, riz, etc.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai lu ce post avec grand interet, mais j'ai quand meme un gros doute quand l'applicabilite pratique de ce genre de regime dans la vraie vie... Deja, la cafet de mon boulot pendant quasi 7 ans aux USA servait des plats qui en plus d'etre inmangeables sont 100% incompatibles avec ce regime. J'ammenais mon dejeuner aussi souvent que possible, mais c'est contraignant et difficile de faire *tous* les jours. Maintenant, en France, ce serait en plus anti-social de faire ca, vu que tu ne manges pas a la cafet avec ton pique-nique. Donc a moins de manger chez soi ou tout seul dans son bureau tout le temps, ca me parait difficile. Les vegetariens ont le meme probleme: http://david.monniaux.free.fr/dotclear/index.php/post/2012/12/07/Tranche-de-vie-v%C3%A9g%C3%A9tarienne#c7304

    Mais je ca m'interesse d'etre detrompee par des exemples de cas pratiques: comment vous faites a la cantine, au resto, chez des amis?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ce genre de régime alimentaire (version taoïste) depuis presque 8 ans. J'ai bossé en entreprise et je devais aussi voyager à Paris pour mon travail et mon entrainement. J'ai aussi passé du temps aux Philippines, j'ai une femme et à l'époque un seul enfant. Je dis cela juste pour expliquer le contexte :-)

      Au boulot, j'amenais ma gamelle, ou un stock de fruits. Je passais pour bizarre ? Et alors ? Le truc amusant c'est que d'autres personnes ont commencer à faire comme moi :-)

      Au restaurant, c'était viande ou poisson grillé sans sauce (ils mettent souvent de la farine dedans) avec des légumes et une eau minérale. Apéritif pour faire social ? Perrier rondelle ou jus de fruit dont on sait qu'il n'y a pas de sucres ajoutés. Je n'hésitais pas à demander quand j'avais un doute la composition des plats. Le restaurant est un service, il n'y a pas de honte à demander.

      Au restaurant d'entreprise, mes choix culinaires amenaient souvent des questions. Les discussions qui en découlaient étaient très intéressantes et cela changeait des éternelles complaites de taf, médisances diverses,...

      A la maison même si les autres membres de la famille ne suivent pas strictement le même régime, ce que je cuisine est suffisamment variés, haut en couleur et en goût pour convenir à tous.

      Quand des amis m'invitaient, je leur précisait que je ne mangeais pas une certaine catégorie d'aliments en leur ajoutant que cela ne me dérangeait absolument pas d'amener ma gamelle et que ce qui comptait c'était de passer la soirée avec eux. Ceux qui sont choqués, refusent, réagissent mal ne SONT PAS vos amis. Bon moyen de faire aussi un peu le tri !

      Quand j'invite du monde à la maison, PERSONNE ne se rend compte que la nourriture préparée répond à des critère précis.

      Juste pour finir, c'est un régime qui fait vraiment du bien au corps. Je doit connaitre une vingtaine de personnes qui l'ont fait, tous avec des grands bénéfices allant de la perte de 15kg pour des gens en surpoids, à une plus grande clarté d'esprit, une pêche retrouvée, un grand boost au moral.

      Après c'est comme tout. On peut en parler des heures. Le seul juge c'est l'expérience.






      Supprimer
  10. J'essaie de manger équilibré mais sans prise de tête, des produits sains et variés. Les légumes viennent le plus souvent de notre jardin, donc sans pesticide ou autre saleté.
    Peu de viande, du poisson. Mais aussi des laitages (je n'aime pas le lait...).
    J'ai failli mourir d'un cancer et je ne veux pas mourir d'ennui à calculer tout ce que je mange sans plaisir!!!Car pour moi le plaisir est essentiel à ma vie!
    Biquette

    RépondreSupprimer
  11. @La bricole : je ne savais pas que c'était indigeste le porridge au sarrasin !? On le digère très bien, et mieux : on se régale ! En ce moment j'utilise des fruits d'été (on est en été chez nous) : mangue, abricots, noix de coco. C'est quasi du dessert tous les matins ! Miam !

    RépondreSupprimer
  12. @Aisling : en effet je ne mange pas à la cafet, chez nous chacun amène son plat pour manger devant l'ordi, ou mange dehors. Donc j'amène tous les jours ma petite popote, c'est bon pour le porte feuille en plus (comme ça, je dépense plus pour acheter du bio, un bon équilibre pour mon budget).
    Il est possible que ta boite ait une cafet' pourrie qui ne serve que de la m****. Peux etre peux tu limiter les dégats en prenant des plats sans pain, avec le plus de légumes possibles, ou entrainer tes collegues dans un resto un peu meilleur, et alterner avec la popote de temps en temps ? Ou alors tu pétitionnes pour que ta cafet serve des plats un peu plus sains pour tout le monde ?

    RépondreSupprimer
  13. @aisling je ne vois vraiment pas le pb.

    Chez des amis, je mange ce qu'on me sert, s'il y a du pain, je n'en prend pas, s'il y a des sodas idem, je demande de l'eau. Si on me propose de la biere, je prend!

    Au resto et a la cafet, il y a la plupart du temps de quoi se démmerder, quand je vais au resto avec les collegues, pareil, je m'adapte mais en général il y a moyen de coller assez proche au regime.

    Faut pas être psychorigide non plus, c'est clair. Si on me sert un gateau au chocolat, je prend!

    Moi j'ai le pb inverse: je ne peux pas manger autrement sinon je ne suis pas bien, donc ca résout le pb.

    Sinon pour le sarrasin, moi je vire toutes les cereales autant que possible, et c'est aussi l'avis du regime taoiste et paleo. Complet, c'est moins pire, c'est pas pour ca que c'est bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Pour le sucre, il y a le sucre de canne complet, aussi connu sous le nom de "rapadura". Il est fait avec du jus de canne pur séché. Il n'est pas raffiné et contient encore toutes ses substances végétales, ce qui le rend très riche en éléments nutritifs, notamment des sels minéraux, et accessoirement, il n'attaque pas les dents!
      L'aspect et le goût sont assez particulier. Ca n'a rien à voir avec le sucre tel qu'on le connaît.

      Supprimer
    2. Le sarrasin est une pseudo cereale, si ca peut aider ;) Renseigne toi, peut etre que tu pourrais en consommer...

      Supprimer
  14. http://www.nytimes.com/2012/12/10/health/a-breakthrough-against-leukemia-using-altered-t-cells.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu ça, c'est une technique qui est très prometteuse. Je pense que si la recherche continue a avancer au meme rythme, dans 10 ans on ne mourra plus qu'exceptionnellement de leucémie.

      Supprimer
  15. Je prépare tous mes repas à la maison pendant la semaine et je vais rarement au restau ou alors dans de très bons où je me fais plaisir ! Je trouve la nourriture des cafètes trop grasse (en général).

    RépondreSupprimer
  16. Hello !

    Arrivée ici via le blog de William, j'ai lu avec un grand intérêt les 3 posts sur la nutrition.
    Ton régime me rappelle celui de Seignalet que j'ai suivi pendant plusieurs années avec grand bénéfice, notamment sur une maladie articulaire chronique.
    Relire ça m'a donné envie de m'y remettre so thanks a lot ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, ca semble très proche et cela part des memes hypotheses. Il faut savoir que la medecine chinoise prescrit globalement le meme régime, et ce de facon indépendante.... C'est intéressant, de se dire qu'a 2000 ans et 5000 km de distance, on a les memes conclusions.

      Supprimer

Un petit mot fait toujours plaisir!
Si vous ne savez pas quoi choisir dans la liste déroulante, choisissez "Nom/Url". L'url est optionnelle.

Search Results


Free Blogger Templates by Isnaini Dot Com and Architecture. Heavily modified beyond all recognition by Lo�c. Social icons by plugolabs.com .Powered by Blogger