Carnets de Seattle: Patchwork d'impressions et d'humeurs de deux Français expatriés aux Etats-Unis. Depuis mars 2011, ces carnets sont aussi le journal de notre combat contre la leucémie.

samedi 24 décembre 2011

Joyeux Noël!

L'année dernière, lors de notre visite annuelle pour les fêtes de fin d'années, nous prévenions un peu tout le monde que nous ne rentrerions pas en 2011. La raison à l'époque était simple: avec 2 semaines de vacances, c'était soit partir en vacances dans un endroit inconnu, soit rentrer en France, ce qui pour plaisant que cela soit, ne peut pas vraiment être qualifié de vacances. Comme nous commencions à tirer un peu la langue après 3 ans sans vraies vacances, nous avions donc pris cette décision.

Un an plus tard, je me rends compte qu'en fait, si tout avait été normal, nous serions rentrés quand même. Noël, c'est ma période de l'année préférée, pour deux raisons. C'est le moment de mon stage d'hiver, et j'adore les fêtes de fin d'année en famille, l'apéro au coin du feu avec tout le monde, l'ouverture des cadeaux... Cela a pris une importance d'autant plus grande depuis que nous sommes expats que c'est le seul moment de l'année ou nous voyons nos amis et nos proches. Et puis l'année à été dure, et pas que pour nous, et on a un peu envie de se retrouver avec ses proches et apporter un peu de soutient.

Mais, tout n'est pas normal, je n'ai pas le droit de voyager (je n'ai déjà pas le droit de prendre le bus, alors vous imaginez un avion?) et donc nous sommes "coincés" à Seattle. Sans compter que je ne suis pas sur d'être prêt psychologiquement à m'éloigner de "mon" hôpital. J'en reparlerais peut-être.

C'est un noël un peu étrange pour moi. Je ne travaille pas, nous n'avons pas la TV, donc je suis un peu déconnecté de ce qui se passe dehors. J'ai du mal à réaliser que c'est Noël et tout le tintouin. C'est la première fois de ma vie que je rate Noël en famille, c'est aussi la première fois depuis 4 ans que je rate mon stage. Bref, je suis un peu triste, pour tout vous avouer, mais en même temps comme je ne réalise pas bien que c'est Noël, cela compense.

Pour couronner le tout nous devions diner avec des amis pour le réveillon et ils sont malheureusement malades, un bête rhume, mais on ne peut pas prendre de risque...


Un noël un peu nostalgique à deux donc, mais au final si on a bien appris un truc cette année c'est que le bonheur c'est à nous de le créer. On a donc bien mangé, on a fait un joli sapin, on a déballé nos cadeaux, on a fait des câlins à nos chats (qui malgré une propension certaine à toujours trouver une connerie à faire, n'ont pas encore eu l'idée de monter dans le sapin; espérons que cela continue), on a regardé un truc marrant, et on a décidé que comme nous sommes une famille, et bien nous passions Noël en famille quand même et puis voilà.

Tiens au passage, un truc vraiment étrange ici: il faut faire attention quand on souhaite "Joyeux Noël" (Merry Christmas) aux gens ici: suivant leur appartenance religieuse, ils peuvent le prendre relativement mal. C'est vrai que je n'y avais jamais réellement réfléchi, mais c'est une fête chrétienne, même si en France j'ai l'impression que c'est devenu une tradition "athée" (ou plutôt œcuménique, mot compte triple). Victoria avait écrit un article excellent à ce sujet mais je ne le retrouve pas. (Je vous recommande son blog au passage, qui est absolument génial).

Bref, je vais la faire de façon politiquement correcte à l'américaine, je ne vais pas vous souhaiter un joyeux Noël, mais d'excellentes fêtes de fin d'année. Comme ça on ne peut pas se gourer.

8 commentaires:

  1. Nous ne sommes pas tres loin maintenant et on aurait pu se tenir compagnie, mais avec nos enfants je doute que ce soit possible (c'est plein de microbes ces trucs la!)
    En tous cas Joyeux Noela vous aussi (a ce sujet j'ai vu passer des messages facebook cette annee disant que Noel c'est Noel, et que Happy Holidays c'est pas bien car ca ne souligne justement pas le cote religieux de la chose... on n'en finit pas!)

    RépondreSupprimer
  2. Dommage que "Merry Christmas" ne soit plus politiquement correct à Seattle.

    Je sais comment c'est difficile de passer cette fête loin de la famille. Hier j'avais toute ma famille Américaine de Seattle/Sacramento au téléphone et c'était dur. Mais j'étais contente d'avoir mes filles (surtout la future Canadienne) et mon mari autour de moi.

    Et ce weekend je suis allée à la messe de Noël pour les enfants à la mission anglophone à Paris (St. Joseph, avenue Hoche) où j'ai chanté tous les chants de Noël de mon enfance: Hark the Herald Angels Sing, God Rest Ye Merry Gentlemen, Silent Night, Adeste Fidelis, etc. Ca m'a fait beaucoup de bien. :-)

    Joyeux Noël à vous deux et tous mes voeux pour l'année 2012. Pax vobis!

    Victoria

    RépondreSupprimer
  3. Si, Si, Celine, happy holy-days souligne encore le côté religieux (mais englobe hannukah, au delà des chrétiens). Pour être vraiment puriste, il faut dire "happy vacations'!
    Mais n'importe comment, c'est maintenant derrière nous....
    Alors, BONNE ANNEE à tous (ça c'est bon pour tout le monde!.)!

    RépondreSupprimer
  4. Oui c'est vrai... on ne s'en sort pas! Bientot on ne dira plus rien, ce sera plus simple! :-)

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme de Bretagne28 décembre 2011 à 07:09

    JUSTE deviner tout ce que je pense à la veille d'un 1er janvier pour une personne qui m'est encore chère et qui vient de passer une vilaine année...... des milliers de choses positives. :-))

    RépondreSupprimer
  6. Je comprends tout à fait la nostalgie qui peut se manifester pendant cette période; une nostalgie qu'on reconnait pas avant d'envisager de passer ce moment de l'année à l'étranger. Le reste de l’année c’est plutôt mes amis ou ma famille qui me manquent, pas l'endroit, mais dès décembre j’ai un fort besoin non seulement d'etre avec eux mais aussi d'etre entourée de “mince pies”, de pudding et des chansons de noël pourries qui passent en boucle à la radio british! Un besoin que jusqu'a maintenant j'ai décidé de ne pas sacrifier... Tout ça pour dire que je pense très fort à vous et je vous souhaite un 2012 plein de nouveaux aventures et surtout (je l’espère) des voyages… Je vous souhaite tous les deux un "Merry Christmas"-non-politiquement-correcte d’Angleterre. Kisses xxxxxx

    RépondreSupprimer
  7. Premier Noel en famille en 3 ans, pour nous. Le Pere Noel francais a ete " out of control"...

    Les fetes de fin d'annee ont ete crees pour s'amuser durant l'hiver ( froid, nuits courtes)... sinon tout le monde se suiciderait! Et puis l'etre humain a besoin de s'amuser parce qu'il est fort pour ca. Je pense que les religions si elles voulaient avoir des adeptes ont du reprendre le concept.

    RépondreSupprimer
  8. Salut, Loïc et Celia,

    Je sais pas si vous appréciez ce genre d'humour, mais je pense que ces clips du Daily Show éclairent assez bien la question "Merry Christmas" / "Happy Holidays":

    The Gretch Who Saved the War on Christmas - The Daily Show with Jon Stewart - 12/06/10
    http://www.thedailyshow.com/watch/mon-december-6-2010/the-gretch-who-saved-the-war-on-christmas
    - OU -
    http://goo.gl/i3C8x
    "The holiday season wouldn't feel the same without people going out of their way to be offended by nothing."

    Tree Fighting Ceremony - The Daily Show with Jon Stewart - 12/06/11
    http://www.thedailyshow.com/watch/tue-december-6-2011/tree-fighting-ceremony
    - OU -
    http://goo.gl/qoHcH
    "Fox News objects to Rhode Island Governor Lincoln Chafee leaving 'Christmas' out of the Statehouse tree lighting ceremony invitation."

    Tree Fighting Ceremony - War on Christmas - The Daily Show with Jon Stewart - 12/06/11
    http://www.thedailyshow.com/watch/tue-december-6-2011/tree-fighting-ceremony---war-on-christmas
    - OU -
    http://goo.gl/4nAWG
    "As long as conservatives view the words 'Happy Holidays' as a subtextual 'F**k you and your Baby Jesus,' there can be no peace."

    War on Christmas - Historical Fact-Checking - The Daily Show with Jon Stewart - 12/12/11
    http://www.thedailyshow.com/watch/mon-december-12-2011/war-on-christmas---historical-fact-checking
    - OU -
    http://goo.gl/2OYJi
    "After receiving PolitiFact's lowest grade for his report on the founding fathers' attitudes toward Christmas, Jon goes straight to the source."

    Et sur ce, je vous souhaite bon courage ainsi qu'un très joyeux début de premier trimestre fiscal!

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir!
Si vous ne savez pas quoi choisir dans la liste déroulante, choisissez "Nom/Url". L'url est optionnelle.

Search Results


Free Blogger Templates by Isnaini Dot Com and Architecture. Heavily modified beyond all recognition by Lo�c. Social icons by plugolabs.com .Powered by Blogger