Carnets de Seattle: Patchwork d'impressions et d'humeurs de deux Français expatriés aux Etats-Unis. Depuis mars 2011, ces carnets sont aussi le journal de notre combat contre la leucémie.

jeudi 10 mars 2011

De l'expatriation à la leucémie: changement de direction, changement de thème...

Depuis le début de ce blog, une des règles du jeu était de ne pas parler de moi, en tout cas pas en termes personnels. Je vais violemment briser cette règle aujourd'hui.

Vous êtes un certain nombre à me lire, certains amis proche, d'autres plus éloignés, certains inconnus.

Je vais donc m'adresser avant tout aux proches, car j'ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer, et si je le fais par ce blog c'est que c'est un moyen facile de joindre tout le monde. Je suis désolé de vous l'apprendre par ce biais mais cela me permet de toucher beaucoup de gens d'un coup, et je n'ai pas le temps d'appeler tout le monde.

Allez on va arrêter de reculer.

J'ai appris mardi soir que j'ai une leucémie, c'est à dire un cancer des cellules sanguines.

Je ne vais pas rentrer dans les détails, j'aurais certainement l'occasion de le faire par la suite, mais il faut savoir qu'il y a des bonnes chances de guérison. En gros comme je le comprend, c'est une vrai saloperie, le traitement est quasiment pire que la maladie (sauf qu'il ne te tue pas) et je vais en chier grave pendant les mois qui viennent, mais si on ne lâche rien, dans un an je serais comme neuf.

Je décide donc de briser ma règle et d'en parler sur ce blog car je ne connaissais pas cette maladie et je me rend compte que des choses qui ne me touchaient pas (dons du sang par exemple) sont maintenant vitales pour moi. Hier, sans plaquettes, je restais sur le carreau.

Si vous souhaitez me contacter, particulièrement mes "amis réels", n'hésitez pas à me mailer, mais je vais être surement cassé les prochains jours.

Je vous avoue que je suis un peu en vrac là. Je repense à ma journée de lundi, au boulot comme d'hab'. Je n'avais presque plus de plaquettes dans le sang, en gros tomber par terre aurait pu me tuer. C'est un peu irréel, dur à assimiler.

Je suis dans de bonnes mains, dans ce qui est probablement l'un des meilleurs lieux pour soigner ma maladie dans le monde. J'ai le moral, j'ai décidé que ma première est de sourire à tout le monde, et cela semble marcher. Demain, je commence la chimio, le combat va commencer.

Ce blog se transforme, j'ai encore plein de choses à vous dire sur les US, mais il risque de se transformer en "Carnets d'un leucémique à Seattle". Si je peux ne serais-ce que toucher cent personnes qui décident de se mettre à faire des dons de sang et de plaquettes régulier, je serais heureux.

Si ma thérapie se passe bien et que je peux donner du courage à des gens dans la même merde, je serais heureux.

Et si j'ai assez de matos pour écrire un bouquin à la fin de ce merdier, je ne dirais pas non :)

68 commentaires:

  1. Mince ... , mon premier commentaire ici pour te souhaiter bon courage et qu'avec un bon moral et l'amour de Celia et de tes proches ça se passera forcément bien !

    Je vais penser à toi et à Celia ...

    Des bises de Marseille !

    Franklin

    RépondreSupprimer
  2. Je t'aurais bien ecrit un petit mail perso au lieu d'un commentaire mais tant pis...

    Big Up pour les prochains jours, les prochains mois, et je croise tres fort les doigts pour que tout se passe super bien dans ton traitement.

    Note - tu vas avoir plein de choses a dire sur les US et sur le systeme de sante, "mouahaha"...

    Je t'envoie tout plein d'ondes positives.

    RépondreSupprimer
  3. Bon ben... et moi qui me suis dit naivement que vous alliez déménager dans une autre ville a la lecture de ton titre...

    Alors, quoi te souhaiter d'autre qu'une rapide et durable guérison, beaucoup de courage ainsi qu'a ta femme, ... on ne se connait pas vraiment.. mais j'espere vivement qu'on aura l'occasion de faire connaissance un jour.. en pleine santé!

    Et je donne mon sang régulierement, et ton mot d'aujourd'ui ne peux que m'inciter à continuer.

    Courage et bonne chance dans ton combat qui commence

    Clara

    RépondreSupprimer
  4. Bon courage! J'habite en Virginie et lis souvent avec plaisir votre blog dont j'ai eu l'adresse par des amis à vous en France. C'est en effet un changement de direction pour vous mais après le choc initial, rester positif vous aidera dans ce combat.
    Medlineplus.com est un des meilleurs sites internet pour infos médicales.

    RépondreSupprimer
  5. On ne se connait pas mais ce blog fait partie de ma promenade virtuelle quotidienne. Que dire : plein de courage, une cargaison de pensées positives, une brouette d'humour et fuck the cancer!

    RépondreSupprimer
  6. Et bien je me suis dit, comme Clara, naïvement, que vous partiez de Seattle pour de nouvelles aventures...
    Que dire mis à part vous souhaiter beaucoup de courage et de la patience dans ce combat contre la leucémie.

    Lyly

    RépondreSupprimer
  7. yeah, fuck cette merde :)

    Merci à vous

    RépondreSupprimer
  8. 1. Quand commences-tu la chimio? Ou radiotherapie? Quel est-ton protocole? Ou peut-etre as-tu deja commencer depuis quelques semaines mais tu n'as les effets negatifs que maintenant...

    2. As-tu besoin d'aides concretes? ( courses, lessive, aide a la comprehension d'un truc, juste pleurer ou rigoler ou simplement prendre l'air!) J'habite toujours Wallingford et mon diplome d'infirmiere meme non reconnu ici, ne sort pas d'une pochette surprise.

    3.Vas-tu etre hospitalise durant le traitement? Si oui de suite ou quand tu seras en aplasie medullaire?

    4.Comment ca va se passer ici cote assurance maladie? Chaque traitement chimiotherapique coute une fortune, mais avec la leucemie, c'est aussi les transfusions plaquettaires et globulaires, parfois autres. Ah! Les antibios couteux...aussi!

    Bref dispo pour des aides concretes!

    RépondreSupprimer
  9. Hello marina, envoie moi un mail pour mes coordonnées, ma femme en particulier sera contente de te rencontrer.

    1. Demain, protocole standard+danastin un truc comme ca.

    2. Aide concrete, cela va, par contre on peut se rencontrer, cela fit toujours plaisir de croiser des francais. Mais merci, je retiens au cas ou :)

    3. Je suis hospitalisé depuis 3 jours, je suis hospitalisé pour ma chimio, et ensuite j'ai des périodes de 3 semaines dehors. Le reste, je ne connais pas encore tout les details.

    4. Normalement je suis bien assuré. J'espère que l'assurance ne va pas me causer de problème, s'ils sont réglos normalement ca devrait etre gérable.

    Merci encore a toi, j'attend un mail de ta part, je suis sur que celia aimerait prendre un verre avec toi.

    RépondreSupprimer
  10. Loic Célia je vous envoie à tous les deux d'immenses vagues d'ondes positives Ensemble vous êtes encore plus fort pour l'avoir cette saloperie Je pense fort à vous Nathalie alias ptitchou

    RépondreSupprimer
  11. Bon,bah tu as un an pour faire la liste de toutes les gourmandises avec lesquelles tu voudras fêter ça à Paris, avec vos potes d'ici ! Parce que les diners de plaquettes, tu vas en avoir vite marre !

    Vous le savez déjà, je vous embrasse fort, et coup de bol, il y a un vol spécial d'ondes positives qui part tous les matins d'Issy !
    Nadine !

    RépondreSupprimer
  12. Je suis une copine de Célia via Romain.
    Tu as bien raison de continuer à sourire, ce sera un excellent allié pendant ce long traitement.
    L'oncle de mon mari a passé une sale année 2010 à cause d'une leucémie, et par chance il a pu recevoir un don venant d'Australie. Il récupère doucement et on est vraiment soulagés, on est depuis inscrit sur les registres de don de moelle osseuse.
    Gros bisoux à tous les deux

    RépondreSupprimer
  13. anastasie et vincent11 mars 2011 à 01:11

    On pense bien fort à vous deux.
    Depuis mardi on lit tous les articles concernant la leucémie et hier je me disais qu'une seule chose "tout se passera bien car ça ne peut pas être autrement".
    Donc "nos deux amours", on avance.....
    A bientôt. Des bisous.

    RépondreSupprimer
  14. Salut Loïc,

    Je te souhaite bon courage pour ce combat. Je te connais finalement peu, mais je te sais fort, alors je suis optimiste. :-)

    Je vous embrasse les loulous.

    RépondreSupprimer
  15. Bon courage de tout coeur,
    Que la force soit avec toi!!
    Direction la collecte de sang

    Lecteur belge

    RépondreSupprimer
  16. We have before us an ordeal of the most grievous kind. We have before us many, many months of struggle and suffering.

    Your strength, our strength, will be pushed farther than it ever has. It will not fail.

    For whatever happens, you are stronger. And you are not alone.

    Your resolve, our resolve will be tested beyond reason. It will not waver.

    For whatever happens, you are stronger. And you are not alone.

    You ask, what is our aim? I can answer in one word. It is victory.

    Victory at all costs - Victory in spite of all terrors - Victory, however long and hard the road may be.

    It will be realized.

    For whatever happens, you are stronger. And you are not alone.

    RépondreSupprimer
  17. Hello, on ne se connait pas mais je suis tombée sur ce blog il y a quelques mois et depuis il fait partie des quelques blogs d'inconnus que je visite de temps en temps parce que j'aime le style de la rédaction, parce que j'aime découvrir des lieux via le regard de "vrais" gens. Et aujourd'hui, je venais voir si il y avait une suite à l'article "Vengeur" (que j'ai adoré) et je suis bouleversée de découvrir cet annonce à la place. Alors je vous souhaite un maximum de courage dans cette épreuve! Je ne sais pas si j'ai encore une légitimité à venir consulter votre blog étant donné qu'il va certainement prendre une dimension beaucoup plus personnelle. Cependant, j'imagine que je viendrais prendre quelques nouvelles en espérant qu'elles soient les meilleurs possibles. All the best. Catherine

    RépondreSupprimer
  18. Salut Loïc,

    Bon je crois que tu sais ce qu'il te reste à faire mais ça mérite quand même d'être dit :
    Tu reprends dès maintenant tous tes comics et tu passes en mode relecture: "c'est moi le héros" Comme ça ton esprit sera plein de supers pouvoirs et de Kick-ass sa mère ! ou tu fermes les yeux et tu fais Scott Pilgrim versus la maladie : et moi je te le dis, elle va prendre cher !!!! Des gros bisous à toi et à ta chérie aussi.
    Alix

    RépondreSupprimer
  19. Sandrine/Chabada11 mars 2011 à 01:55

    merde alors.
    Va effectivement y avoir une voie aérienne de pensées positives qui va traverser l'océan atlantique ces prochains mois j'ai l'impression.
    Ca fait chier pour toi, pour vous. Servez vous de vos meilleurs armes pour combattre cette saloperie : l'amour et l'amour de la vie. On est un paquet derrière à te soutenir, bon courage Loic. Tiens nous au courant.

    RépondreSupprimer
  20. Oops mauvaise manip ! tout est parti...

    Dur ce billet...
    Les mots sont si obsolètes dans ces cas... et la distance virtuelle si fragile !
    Nous ne nous connaissons pas, mais fidèles à tes publications dont nous apprécions le ton, tu es un peu devenu un ami...

    Nous t'envoyons toutes nos ondes positives, un tsunami de courage à toi et Celia.
    Et j'espère que l'idée que plein de gens pensent à toi quelque part te donnera un brin de réconfort !
    Stéphane & Marianne.

    RépondreSupprimer
  21. la vie n'est pas un long fleuve tranquille, des hauts et des bas, mais aprés une telle expérience tu vivras ta vie encore bien plus fort courage le meilleur est à venir. francine

    RépondreSupprimer
  22. Je trouvais curieux cet intermède entre deux posts. Voici l’explication à ce long silence et j’en suis peinée.
    J’ai cru comprendre que tous deux aviez traversé une année difficile. Je ne sais pas jusqu’à quel point. Ceci est votre histoire. Il faut peut-être y voir l’origine de ta maladie. Sournois comme seul le cancer peut l’être, il attend patiemment l’occasion pour lui de se manifester. Peut-être en était-ce une…
    Le cancer, je sais ce que c’est. C’est encore récent pour moi mais il ne s’agit pas de leucémie. Cependant s’il y a non pas UN mais DES cancers différents y compris pour le même organe, dans notre tête à tous, c’est la même façon de réagir et les traitements sont tout aussi éprouvants.
    Je disais « sournois » parce qu’avant le diagnostic, généralement on se sent en pleine forme alors savoir que la médecine va te démolir « pour ton bien » est intolérable !
    Le plus difficile, c'est que l'on se sent seul avec sa maladie, et même si les personnes autour de nous sont compatissantes, nul ne peut comprendre ce que nous ressentons. Nous sommes rentrées dans un autre monde où les bien-portants ne peuvent pas pénétrer.
    Écrire comme tu le suggères est une excellente façon d’évacuer. Cela m’a servi de thérapie. En France, où l’on met en place des cellules psychologiques pour un oui pour un non, pour le patient auquel on balance froidement qu’il a un cancer de la pire espèce, RIEN ! Pour sa famille non plus. On les laisse se démerd… avec ça !
    Tu parles d’un an avant de te sentir « neuf », c’est exactement ça. Le titre du livre que j’ai écrit (pour moi) s’intitule d’ailleurs « Une année en enfer ». Tu en passeras par toutes les phases. Je sais déjà à ton récit que tu en es conscient alors je n’en rajouterai pas, mais après cela en effet, tu pourras te sentir comme neuf. La vie aura une saveur différente que personne autour de toi ne saura apprécier autant. Tu sélectionneras ce qui est important de ce qui ne l’est pas et négligeras toutes les petites choses qui te paraîtront bien futiles à côté de ce que tu as enduré.
    C’est comme une renaissance. Il faut bien que cette saloperie serve à quelque chose !
    Tu vis dans un pays où ce type de maladie est bien pris en charge, et dans l’une des villes les moins polluées des USA. Tu mène me semble-t-il une vie saine si je m’en réfère à tes écrits précédents. Ce sont des atouts non négligeables… et surtout tu as la jeunesse, l’avenir devant toi, le ressort, et tu n’es pas seul ni sur place, ni de loin. La preuve tous ces commentaires, d’amis ou d’anonymes comme moi.
    Donne de tes nouvelles. Tu nous parleras d’un autre aspect des USA, celui des milieux hospitaliers. Tu as déjà un bel objectif : la sensibilisation de tes lecteurs autour du don de sang et de plaquettes. Tu as déjà compris ce que tu allais pouvoir faire de cette saleté ! Ce sera une sorte de mission et c’est aussi la voie de la guérison. Alors courage, le chemin est long et semé d’embuches mais je suis sûre que tu en ressortiras victorieux et grandi.
    Françoise

    RépondreSupprimer
  23. Cher Loïc,
    Comme d'autres ici l'ont écrit, moi aussi je lis régulièrement ton blog avec plaisir(depuis la Normandie!)...En te lisant on s'attache à toi, pour la pertinence de tes "chroniques", leur humour ... Et forcément je suis touchée par ce qui t'arrive... Tes lecteurs seront là pour te soutenir.Bon courage pour traverser cette épreuve.Guylaine

    RépondreSupprimer
  24. charlotte qui aime les fraises11 mars 2011 à 03:03

    Woaw, le titre du post ne me laissait pas penser cela ... Je continue à lire tous vos posts, et celui ci m'a fait un choc.
    Je vous souhaite du courage pour la suite et je vous envoie toutes mes pensées...

    Je vous embrasse fort

    RépondreSupprimer
  25. Amie de Célia, je suis de tout coeur avec toi. Je suis passée par le cancer il y a quinze ans .... mes pensées t'accompagneront durant la bataille. Je vous embrasse tous les deux et je suis là pour échanger si vous le désirez.

    RépondreSupprimer
  26. (...) pardon pour le "tsunami" pas forcément du meilleur goût ce jour...

    RépondreSupprimer
  27. Salut,

    je te souhaite plein de courage, c'est vrai que les mots sont parfois dérisoires dans ces cas mais accroche toi et donne-nous des news.

    David M.

    RépondreSupprimer
  28. @tous: difficile de tous vous répondre, et demain je risque d'etre fatigué. Je vais surement passer par une phase de silence radio.

    merci en tout cas a tous, ca remonte le moral.

    @marigaz: au contraire. Je pense qu'ironiquement c'est plein d'enseignements. Je ne suis pas le seul, ni le pire, ni le centre du monde. Il faut etre courageux.

    RépondreSupprimer
  29. Loïc, tous les commentaires précédents résument ce que je ressens et ce que je pense te dire : donc je n'en rajoute pas plus, si ce n'est que je vais être encore plus souvent en pensée avec toi et que les ondes positives bretonnes dinanaises arrivent jusqu'à toi...je vais te suivre comme je le fais depuis longtemps, sur ton blog, que je trouve très bien écrit, très instructif, très tout.je t'embrasse....

    RépondreSupprimer
  30. Pour avoir eu un cas dans la famille (le frangin et son foie à l'âge de 2 ans), on ne souhaite à personne de vivre ça... Mais avec beaucoup d'abnégation et une bonne dose d'humour (mais ça je m'en fais pas pour toi), toi et les tiens y arriveront!

    RépondreSupprimer
  31. Salut bibi,
    je plaide coupable, je ne lis jamais ton blog!
    donc j'ai appris par Okan la nouvelle. J'avoue que ca m'a foutu un grand coup sur la tronche...et puis ca m'a rappelé à quel point tu étais important pour moi comme ami et que je suis un gros naze qui donne jamais de nouvelles...Bon en tout cas, j'ai toujours eu une absolue confiance en toi et en tes capacités. Je sais que tu es un battant et que tu as un mental très fort et c'est ca qui compte. N'oublie pas que, malgré la distance tu as des gens qui t'aiment (et ouais je t'aime espèce de grosse merde, ca s'oublie pas 5 années de débauche partagée!)...et puis voila...et des que tu seras guéri tu fais un tour dans le sud ouest de notre chere France pour que je te mette au kitesurf.
    bon pour info, je sais pas si t'es au courant mais j'ai un petit garcon de 1 an et demi qui s'appelle Jordan (mon portrait craché en plus beau et plus de bouclettes!) et un autre bébé en route (pour le moment c'est un tétard de 3 mois, on ne connait pas le sexe encore)
    Je sais pas comment marche ton blog mais si t'as une adresse mail je t'enverrai bien quelques photos...
    yann79.cohen@laposte.net

    Bon à très bientôt...je me mets à ton blog promis juré!

    RépondreSupprimer
  32. Quel choc! on croit toujours que ça n'arrive qu'aux autres...
    Tel que je te connais, tu as l'energie pour battre cette maladie alors accroche toi et ne lache rien!
    Quant aux dons du sang, j'y vais aussi souvent que possible.
    Bon courage à toute la famille,
    Et des bisous houppevillais.
    Charlotte

    RépondreSupprimer
  33. Salut Loic,
    C'est Crispims de Marseille.
    Toutes mes pensées vont vers toi, je sais pas trop quoi dire d'autre mais voilà...
    Bises Marseillaises...

    Chris.

    RépondreSupprimer
  34. Salut Loic,
    Ca fait plusieurs fois que je voulais te contacter te voyant dispo sur Gmail sans savoir si l'heure était convenable depuis la France.
    Je me balade depuis la deuxième fois sur ton blog à l'initiative d'Okan qui nous a averti. Je suis très triste d'apprendre ton cancer et à la fois épaté par ton courage face à l'adversité.
    C'est un combat tu as bien raison, et tu seras le plus fort et tu lui mettras sa race pour revenir encore plus péchu pour écrire ton livre ...
    Comme le disait Serge le prof de Sport à l'INSA "Qui veut faire COMBAT ?" et comme d'habitude tu seras le premier à lever la main et tu seras le dernier debout, n'en doute pas une seconde !!!

    Je te souhaite un immense courage et une pleine réussite.
    Tu allais recevoir un mail groupé de ma part ce we pour t'annoncer une bonne nouvelle, mais je te la donne aujourd'hui pour te donner du baume au coeur : Elodie et moi avons la joie d'accueillir dans nos vies la petite Tessa qui est née le 05 mars et qui déborde de vie.
    Elle est pleine d'énergie et la partage avec toi avec plaisir.

    A bientôt.
    Mathias.

    RépondreSupprimer
  35. Bonjour Loïc, cela fait 6 mois que je te lis et la nouvelle me choque beaucoup...le dernier post de Mathias m'a interpellé car je connais bien Serge :p je suis de la promo EP99, peut-être s'est-on croisés!

    En tout les cas, plein de courage dans cette épreuve, toutes mes pensées vont vers toi.

    David.

    RépondreSupprimer
  36. @la bricole merci bcp pour ton commentaire au fait.

    Mathias, tu m'a bien fait rire.

    RépondreSupprimer
  37. Loïc, je suis bouche bée en lisant ta page. J'ai envie de te dire plein de choses et en même temps, je ne ferai que répéter ce que tout le monde pense.
    Alors, voilà ce que j'ai particulièrement envie de te dire:

    Si ton blog doit se transformer en "Carnets d'un leucémique à Seattle", eh bien, fais-le ! Tu vas nous apprendre des tas de choses sur cette maladie et nous pourrons en discuter autour de nous et être actifs à notre tour, là où nous sommes, comme le don de sang et de plaquettes (de mon côté, ce sera sous une autre forme car je ne peux malheureusement pas les donner). Tu pourras reprendre tes nouvelles américaines lorsque tu en auras terminé avec cette épreuve : et en plus, avec tout ça, tu auras emmené avec toi tout plein de gens qui ne lisaient pas ton blog avant ;-)

    Oui, tu vas t’en sortir car tu vas te battre, tu es jeune, solide et courageux et très très bien entouré par une petite femme géniale, la famille et tes amis. Et oui, tu vas donner du courage à tous les malades, leucémiques ou non et cette épreuve va te booster et te renforcer comme jamais ! Il y aura l’avant et l’après, et tu savoureras tout ce que tu as appris et sauras l’intégrer intelligemment dans ta vie de tous les jours.

    Comme tu dis, les prochains mois vont être difficiles, mais n’oublie pas aussi qu’ils seront l’apprentissage de choses extraordinaires et inconnues qui t’ouvriront un nouveau chemin et qui t’enrichiront à tous les niveaux.

    Et vu la qualité de ta plume et l’énergie que tu auras retrouvée et surtout celle que tu vas engranger juste après (qui sera énorme), je ne doute pas un seul instant que ce fameux bouquin, tu l’écriras avec joie, puissance et conviction.

    Si je peux te dire tout cela, c’est que j’ai eu une maladie très grave et rare qui m’a rendue totalement tétraplégique pendant plusieurs mois quand j’avais 21 ans. Prisonnière de mon corps, quoi. Tu n’imagines pas à quel point cette expérience a été difficile à vivre mais comme elle a été essentielle et hyper positive dans ma vie d’après. J’étais déjà enthousiaste avant, mais depuis c’est énorme !! Je m’en suis sortie parce que je me suis battue comme une lionne et j’étais tellement bien entourée ! Tout comme toi ! Je ne doute pas un seul instant de ta guérison. En attendant, je vais « te suivre » au travers ton blog et ta p’tite femme sur FB. Je serai là, même loin, comme tous tes amis, tes potes, tes relations. On est juste à côté de toi. Je t’envoie toutes mes pensées, mon courage, ma foi et une jolie part de mon cœur.

    J’espère que ta première journée de chimio s’est déroulée de la meilleure façon possible.
    A bientôt !

    Gros bisous « suniques » :)

    Pascale

    RépondreSupprimer
  38. Je fais partie des lecteurs quotidiens qui ne laissent jamais de commentaires, la peur de déranger sans doute. Mais ce matin j'ai eu les larmes aux yeux devant mon écran alors je me suis dit que c'était bien le moment de t'envoyer toutes mes ondes positives depuis le fin fond de ma Gironde. Je te souhaite beaucoup de courage et je continuerai à donner mon sang en pensant à toi et à tous ceux qui sont dans ton cas. "May the force be with you"
    Lisa

    RépondreSupprimer
  39. Bon courage.
    Ce que Marina t'as proposé, d'autre te proposerons surrement (j'espere), c'est commun aux USA et il ne faut pas hésiter a dire oui, pour toi et pour Celia aussi.
    On a des amis qui avait mis une glaciere devant la maison (si t'as un appart ca fonctionne moins bien), comme ca il pouvait recuperer sans etre derangé.

    Pour le don de plaquette j'aimerais bien. Malheureusement je n'ai pas le droit de donner aux USA (a cause de la vache folle en Europe), chose qui me frustre enormement car je suis donneur unniversel de plaquettes.
    Mais c'est quelque chose a encourager, en plus il me semble que beaucoup de centre de don payent les donneurs pour les plaquettes (pas pour le sang)

    Plein de pensées positives. Je pense que tu es sur la bonne voie avec la motivation que tu as.

    RépondreSupprimer
  40. Hello,
    Comme Clara l'a écrit j'ai aussi pensé bêtement à la lecture du titre que vous déménagiez...
    Je n'avais pas lu les blogs de compats depuis un ptit moment et je dois dire que je suis restée c.....en lisant ton post
    On ne se connait pas mais on se lit régulièrement et on est expats french aux USA, alors forcément ça crée une sorte de lien
    Je voulais simplement vous envoyer, à toi et ton épouse ce ptit mot et plein d'énergie positive et te dire qu'au fin fond de la Caroline du Nord, on pense à toi et on te souhaite bon courage
    xoxo

    RépondreSupprimer
  41. J'ai fait un mail.... Mais je veux aussi ici te dire combien je pense à vous et à toi en particulier.
    Oui le traitement est casi pire que la maladie mais oui il peut te sauver la vie.
    Ton morale se doit de tenir le coup malgré les effets secondaires. Et pour ça tu peux compter sur nous !!
    Tu as l'amour de ta femme et le notre pour te soutenir.
    C'est un combat que tu engages et tu vas le gagner !! D'abord parce que tu es un warrior et que la force des ninjas t'accompagne et ensuite parce que nous ne te laissons pas le choix !!

    Tendres et fortes pensées à vous .

    RépondreSupprimer
  42. Bonjour Loïc,
    Je suis tombée par hasard sur ton blog il y a quelques temps de cela et depuis je le suis avec plaisir, ce qui me donne l'impression de te connaître un peu... Alors voilà, je voulais juste t'envoyer quelques mots de soutien depuis la Suisse et te souhaiter beaucoup de courage. Hélène

    RépondreSupprimer
  43. delphine gamblin14 mars 2011 à 07:54

    putain de merde!!!!!!!

    mille pensées, tu es en de bonnes mains et jeune, donc comme tu le dis, une année de merde et après 101 de joies et de plaisirs partagés.
    plein de pensées à Célia aussi, ta jolie et pétillante femme :-)

    des biz à vous deux
    Puce

    RépondreSupprimer
  44. Tiébé raide pa moli !

    De Cadolive, je t'envoie tout le "mojo" que j'ai...

    RépondreSupprimer
  45. La vie gagnera. Vous gagnerez avec elle.
    Courage à tous les deux,
    Ne lâchez rien !

    Mon chéri est sorti d'un cancer il y a quelques années, il a fait deux choses pour ça :
    1. il n'a pas douté une seconde qu'il gagnerait la partie
    2. il n'a rien lâché, même quand c'était le plus dur

    Tenez bon,
    je vous envoie force, courage et pensées

    RépondreSupprimer
  46. De Nietzsche: "Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort".
    C'est plus facile à écrire qu'à vivre.
    Bon courage.

    Didier

    RépondreSupprimer
  47. J'ai déjà suivi pas mal de tes aventures américaines ici, alors je ne doute pas que nous aurons droit à tout plein d'autre histoires extraordinaires...
    Sauf ci d'ici là on a tous explosé avec le Japon!

    Je suis avec toi de tout coeur et de pensées.

    Bon courage chef !

    RépondreSupprimer
  48. Bonjour !
    C'est une drôle de coincidence qui fait que j'arrive sur ce blog aujourd'hui, en me disant : "oh tiens, un blog d'expat' à Seattle, ça va être sympa, ça me fera voyager".
    Et puis voilà que je tombe sur un post auquel je ne m'attendais pas, c'est ça aussi la beauté d'internet, se laisse surprendre ...
    Tout ça pour te dire que je ne te connais pas, mais que je t'envoie plein de courage et d'ondes positives. Et puis en attendant que tu puisse à nouveau rédiger des articles sur ta ville d'adoption, je crois que j'ai pas mal d'archives pour m'occuper !
    Je repasserais pour avoir des nouvelles en tout cas, car ton histoire m'a beaucoup touchée.
    a la prochaine !

    RépondreSupprimer
  49. Don't give up !
    J'ai appris cet après midi avec mon prof. d'anglais que lors de la construction de la cathédrale de Washington une enquête avait été faite auprès d'enfants pour savoir quel était à leurs yeux le personnage qui représentait le mieux "the devil"...... hé bien, ce n'est pas Saddam Kiki mais Dark Vador. Il y a donc sur la cathédrale une gargouille Dark Vador, tête penchée avec un air narquois.
    Bises.
    jcg.

    RépondreSupprimer
  50. toutes mes pensees positives vers toi, vers vous!
    et surtout plein de courage pour affronter cette maladie!

    RépondreSupprimer
  51. Que dire... Je donne régulièrement mon sang mais tu m'as motivé pour faire mon premier don de plaquettes! Pour ce qui est de ton livre, vu le plaisir que je prend à te lire : j'achète!
    En attendant je vous souhaite beaucoup de courage à tous les deux (Celia une grosse pensée pour toi).
    Delphine STEPHAN

    RépondreSupprimer
  52. Je lisais ton blog depuis quelques mois. J'aimais bien le fond et la forme. Mais jamais posté.
    Forcément il y a une forme d'attachement même sans connaître le bloggueur derrière le blog.
    Donc je voulais te souhaiter de trouver toute la force qu'il faut pour surmonter cette épreuve.
    Et en lisant les messages de soutien, je m'aperçois qu'on s'est croisé. Au moins pendant les amphis de 1ère année à l'INSA de Rouen.
    (Je l'avais oublié Serge, le prof de sport, un vrai numéro).

    Julia

    RépondreSupprimer
  53. Salut loic, je venais pour et demander un truc et je tombe sur ... ça.

    si ej pouvais prendre ta maladie et le filer a deux trois connards, je le ferai.
    malheureusement ca en marche pas comme ca
    je pense a toi très fort et espérant que ca t'aide dans le combat : lache rien, bordel, pète lui la gueule !

    je venais te demande rde me servir de boite postale aux us, mais c'est pas grave.
    Dis moi plutôt si tu veux que je t'envoies des trucs de france
    chris

    RépondreSupprimer
  54. salut!
    je suis une lurker depuis assez longtemps, je ne lis pas toujours tous les articles, parfois en diagonales.
    mais je me fends d'un mail qui me fait sortir de mon statut lurker-ien pour t'adresser un message anonyme de soutien.
    je continuerai à venir ici.
    bon courage

    RépondreSupprimer
  55. Bonjour Loïc,
    moi je ne connais que Célia, avec qui j'ai eu la chance de papoter et cuisiner avant qu'elle s'envole avec toi vers de lointaines contrées.
    Je suis quand même touché par ton histoire, car elle rejoins celle d'un membre de ma famille.

    Je ne peux que te souhaiter bon courage, mais je pense que tu pars du bon pied, c'est le principal avec ce genre de saloperie; c'est effectivement de ne jamais lâcher.
    Si Célia et toi avez besoin de trucs miracle pour faire passer le stress, du chocolat bien français, des douceurs qui s'expédient bien par la poste, je me ferai un plaisir de vous les faire parvenir, ça ne sera pas grand chose comparé a ce que vous rencontrez comme épreuves, mais ça sera quand même un petit bouclier.

    A bientôt,avec toutes mes amitiés.

    RépondreSupprimer
  56. Je suis vraiment desolee d'apprendre cette nouvelle :( Tu as dirait-on un moral au top et tu as surement du entendre dire que c'est un grand facteur de guerison. Tu n'es pas seul en tout cas on porte tous chacun sa croix en ce bas monde et sans les autres on n'est vraiment pas grand chose. Des histoires remplies d'espoir, j'en ai des paquets a t'en raconter mais je n'ai pas assez d'espace pour tout te raconter ici :) Je te souhaite beaucoup de chance et de courage, je sais que c'est facile a dire mais essaie d'accepter tes emotions comme elles viennent, n'essaie pas de contrer ce que tu sens, ca fait partie du chemin. Toutes mes pensees.

    RépondreSupprimer
  57. Bon, c'est ma première visite ici après tes comm' laissés sur mon blog, et je reste sans voix en apprenant cette nouvelle. Pourtant je ne te connais pas... Je t'envoie toutes les bonnes ondes dont je dispose, et je te souhaite de passer à travers cette épreuve le plus vite possible. Courage. Je reviendrai te lire, et pas seulement à cause de ce qui t'arrive, loin de là.

    RépondreSupprimer
  58. On ne sait jamais quoi dire en apprenant ce genre de nouvelle. Mes premières pensés on été de te souhaiter bon courage. Bon je sais, pas terrible, mais même si l'on ne s'est jamais rencontré en live, sache que mes pensés t'accompagne.

    J'ai bossé plusieurs années avec des cancéreux et c'est bête à dire, l'un des points les plus important reste le moral.
    Alors, courage, accroche toi.

    Montaigne.

    RépondreSupprimer
  59. Nico (wiwi, le stagiaire de QMM)30 mars 2011 à 16:45

    Hey Loïc,

    Comme beaucoup, je sais pas trop quoi dire après avoir lu ça. Respect pour l'approche que tu as, clairement. Bref, lâche rien et tiens bon \o/ !

    A la proch' !

    RépondreSupprimer
  60. Je me joins a tous tes lecteurs pour te souhaiter bon courage a toi et a toute ta famille.
    J'ai vu dans tes post suivants que tu n'avais rien perdu de ton humour et c'est quelque chose de primordial a mon avis!

    RépondreSupprimer
  61. Cedric MASSELIS30 mars 2011 à 23:49

    Salut Loic,

    Je viens d'apprendre la terrible nouvelle de la maladie qui te frappe et je voulais juste t'écrire pour te dire que te souhaite beaucoup de courage ainsi qu'à celia pour le combat que vous allez mener contre ce mal.

    RépondreSupprimer
  62. De retour d'Italie... tu sais, Rome, incontournable le Vatican, avec la chapelle sixtine, une merveille, au début nous étions douze, sans compter Martine, une heure plus tard.... le métro... et puis il y a la Basilique St Pierre ou Notre Dame de Paris rentrerait sans effort... et puis sur les côtés, à l'intérieur même de l'édifice, à l'écart du murmure de la foule qui déambule sous la nef principale, un lieu hors du temps ou des gens entrent et sortent sans bruit. Les pensées s'entrecroisent, silencieuses et intenses...

    J'ai vérifié, pas de gargouille Dark Vador à l'extérieur.
    jcg.

    RépondreSupprimer
  63. je viens de lire cette terrible nouvelle. Je pense bien a toi. Courage a toi et Celia.

    RépondreSupprimer
  64. Salut Loïc,

    ça fait un bon bout de temps que nous n'avons pas échangé... moi, pris par mon mutisme de rigueur dès qu'il s'agit d'écrits publiques, toi pris par des choses ô combien plus intéressantes... quand ma nième lecture de votre blog dont je suis un grand fan m'apprend ... ça ! :-/

    Je ne sais pas si mon post sera le bienvenu, et à vrai dire je m'en contrefous, je voulais juste que tu saches que j'espère de tout cœur que tu vas mettre un bon KO technique à cette saloperie qui a décidé de ne pas te laisser tranquille pour le moment.

    En attendant qu'on ait l'occasion de se reprendre une pinte (ou autre boisson fermentée de ton choix) comme au bon vieux temps pour rire de tout ça !

    Amitiés,
    Y.
    << ... Grizzly from Paris ... >>

    RépondreSupprimer
  65. salut Loic, c'est Régis le King d'Aw

    J'en suis moi même à vouloir monter des projets entre bouquin ou plate forme autour des sujets tels que le handicap et la maladie.
    Tout est question de regard sur les choses, je n'ai pas oublié le tien la première fois que je l'ai croisé.
    Je compte sur toi pour le recroiser à nouveau.

    J'enseigne et je tiens la main à des gamins qui n'ont pas plus que la trentaine comme espèrance de vie. Comme quoi la vie parfois.
    Ton combat ,c'est le votre, c'est le leur, c'est le notre...

    Bien à toi ,tout ets dans ces mots

    RépondreSupprimer
  66. Je dirai plutôt que c'était une chance d'être passée par là.En réalité, la vie nous enseigne quelque chose de très important. Nous voulons à tout prix comprendre et contrôler les situations et les personnes. Nous confondons maîtriser notre vie et la contrôler. Nous pensons avoir raison et la vie nous enseigne que nous avons tord. Elle nous enseigne qu’il s’agit d’une vision réduite, d’un point de vue, d’une croyance, et non de la vérité.La vie nous enseigne que la vérité, le bonheur, et tout ce que nous désirons, est beaucoup plus simple, plus léger, plus amusant à obtenir que ce que nous forçons à avoir.

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir!
Si vous ne savez pas quoi choisir dans la liste déroulante, choisissez "Nom/Url". L'url est optionnelle.

Search Results


Free Blogger Templates by Isnaini Dot Com and Architecture. Heavily modified beyond all recognition by Lo�c. Social icons by plugolabs.com .Powered by Blogger