Carnets de Seattle: Patchwork d'impressions et d'humeurs de deux Français expatriés aux Etats-Unis. Depuis mars 2011, ces carnets sont aussi le journal de notre combat contre la leucémie.

mercredi 9 décembre 2009

Un matin en bus

Il y a un truc de Paris qui ne me manque pas, c'est le métro.

Enfin, c'est plus complexe que ça. Le métro de Paris est quand même super bien foutu et les gens qui critiquent la ligne 13 n'ont jamais passé vingt minutes à attendre un bus par -10°C, pour devoir ensuite monter dans un bus bondé et se taper une demi-heure sur l'autoroute, debout, lancé à 90, priant pour sa vie et pour qu'une grand mère n'ai pas l'idée saugrenue de tailler une bavette.

Mon problème avec le métro Parisien en fait c'est juste que j'en avais raz la casquette d'être sous terre 20 heures par semaine, ça me tapait sérieusement sur le système. Je faisais overdose, peut-être parce que je savais que j'allais bientôt partir, je sais pas. Peut-être juste parce que passer sa vie dans le ventre de Paris, ça use.

Le système de bus de Seattle est relativement bien foutu, mais cher et pas très prévisible, et pour des raisons économiques essentiellement fréquenté par des gens qu'ont pas de thunes, du coup c'est parfois (voir même régulièrement) la cour des miracles. Bref, au premier coup d'œil, rien qui ne puisse faire regretter la RATP.

Il y a des compensations. Tous les matins, je vois le soleil se lever sur le mont Rainier, la Space Needle et le lac Union. Et ça, ça défonce pas mal.








Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir!
Si vous ne savez pas quoi choisir dans la liste déroulante, choisissez "Nom/Url". L'url est optionnelle.

Search Results


Free Blogger Templates by Isnaini Dot Com and Architecture. Heavily modified beyond all recognition by Lo�c. Social icons by plugolabs.com .Powered by Blogger