Carnets de Seattle: Patchwork d'impressions et d'humeurs de deux Français expatriés aux Etats-Unis. Depuis mars 2011, ces carnets sont aussi le journal de notre combat contre la leucémie.

jeudi 17 septembre 2009

L'élection du maire de Seattle

En ce moment, on est en pleine campagne électorale à Seattle. Pardonnez mon cerveau embrumé mais comment ça s’appelle ces élections ?

Ah, ça me revient : les élections municipales.

Bon quand j’entends ce mot, je pense au bled de 5000 habitants dans lequel j’ai grandi et pas à une ville de la taille de Seattle ou les Starbucks sont plus grand que mon ancienne mairie, alors évidement ça me fait bizarre, donc j’appelle ça l’élection du maire de Seattle, ça me parait plus normal. Ce point de sémantique éclairci, poursuivons gaiement.

Ces élections du maire de Seattle sont amusantes pour trois raisons.

La première c’est tout ces petits panneaux que l’on voit dans la rue sur le gazon des gens, avec "votez machin", "votez truc". C’est assez surprenant pour un Français, où les opinions politiques (comme la religion d’ailleurs) sont relativement du domaine du privé. Ici, liberté d’expression oblige, et ben on s’exprime, et on fait campagne pour son candidat en utilisant sa propre maison comme panneau publicitaire.

un panneau de campagne pour les élections du maire de seattle

Bon on adhère ou pas... Pas de polémique, comme dirait l’autre.

Le deuxième truc amusant, c’est l’ampleur du débat à Seattle.

De ce que j’ai compris, on reproche deux choses au maire actuel: d’avoir laissé partir une équipe de NBA à Oklahoma, et d’avoir décidé de ne pas saler les routes l’hiver dernier, ou exceptionnellement, les chutes de neige ont paralysé la circulation. D’ailleurs, aparté : les Seattleites sont habitués à la pluie en hiver (mais comme je le disais récemment le mauvais temps en été est largement un mythe) mais pas à la neige. Du coup l’année dernière, panique à bord, et la circulation s'est retrouvée congestionnée comme jamais. Et pourquoi ce cher maire n’as-t-il pas voulu saler, je vous le demande ?

Purement et simplement pour des raisons environnementales. Ça a quand même failli mal finir, cette histoire d’ailleurs, avec une histoire de bus devalant une colline sans pouvoir s'arréter et s'encastrant dans l'autoroute en contrebas.

L’autre élément qui fait débat en ce moment c’est de faire payer les sacs en plastiques dans les grandes surfaces. Évidement les consommateurs ne sont pas d’accord pour payer, mais les supermarchés non plus, bref ça débat allègrement sur le droit de chacun à disposer des sacs en plastique librement, des droits constitutionnels des consommateurs etc. Pourquoi ont-ils ce débat : parce que le Puget Sound est de plus en plus pollué par les sacs en plastiques qui flottent en surface, les animaux s’étouffent et c'est mal. Ca me fait doucement rigoler parce que dans les supermarchés on te met tes courses dans tes sacs avec en gros une boite de conserve par sac, du coup tu rentres avec 15 sacs quand deux auraient suffit, ceci explique un peu cela.

Vous l’aurez compris : on vit dans une ville qui a vraiment des problèmes GRAVES.

seattle vote a présent par mail
Le dernier point dont je voulais vous parler, qui me fait rire un peu jaune mais sur lequel je ne vais pas m’attarder aujourd’hui parce que je manque d’info, c’est que pour la première fois de leur histoire, les Seattleites vont voter par COURRIER. Je trouve ça hyper bizarre, il me semble que cela rend les élections super faciles à truquer... Mais apparemment ici cela ne dérange pas grand monde. Je vous en reparlerais surement quand j’aurais plus d’infos à ce sujet.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir!
Si vous ne savez pas quoi choisir dans la liste déroulante, choisissez "Nom/Url". L'url est optionnelle.

Search Results


Free Blogger Templates by Isnaini Dot Com and Architecture. Heavily modified beyond all recognition by Lo�c. Social icons by plugolabs.com .Powered by Blogger