Carnets de Seattle: Patchwork d'impressions et d'humeurs de deux Français expatriés aux Etats-Unis. Depuis mars 2011, ces carnets sont aussi le journal de notre combat contre la leucémie.

jeudi 6 août 2009

Petites choses à mettre dans la valise

Deux possibilités quand vous vous préparez à partir pour une longue période de temps à l'étranger:
  • Soit vous avez un budget conséquent, et vous allez pouvoir déménager une grosse partie, voir la totalité de vos affaires
  • Soit c'est l'inverse, et je vous fait pas un dessin, il va falloir partir avec le strict minimum.
J'écrirais peut-être un post sur comment déménager aux états-unis, avec une idée des prix/quantités de choses pour chacun des deux cas sus-mentionné, mais ce n'est pas l'idée du moment.

En fait je voulais vous parler aujourd'hui des petites choses, auquel on est attaché sentimentalement.

Il y a des babioles pour lesquelles vous allez vous trouver idiot de les mettre dans votre valise. Nous par exemple, dans la série des trucs inutiles on a emmené les choses qui sont sur la photo ci-dessous.


Bon dans mon cas il manque des trucs, j'ai pas emmené mon kris et mon barong par peur de me les faire faucher à la douane.

Pourquoi est-ce que j'en parle autant et pourquoi est-ce si important?

Le truc qu'on ne réalise pas forcément avant de partir, c'est que ce n'est pas comme un voyage de tourisme. On part pour vivre une durée indéfinie (un an, peut-être deux, peut-être trois) dans un pays étranger. Quand on rentrera au pays, ce sera pour repartir. Cela devient notre maison, et il faut que cela devienne cela: chez soi.

C'est beaucoup plus difficile que cela en à l'air, et il ne faut pas sous-estimer le mélange de pression et de mal du pays, particulièrement pendant les premiers mois ou justement, on ne se sent pas encore chez soi.

Alors ces babioles, ces trucs à la con qui pèsent deux grammes comme un petit âne en peluche, ou un tapis de souris, ça transforme tout de suite l'appartement en mon appartement.

Et c'est rudement important.

(et au fait, bon anniversaire, Nadine :) )

9 commentaires:

  1. J'ai une amie qui est partie en Indonésie il y a quelques années, les copains lui avaient préparées une cassette avec des messages d'au revoir, de bon voyage. Les petits objets que l'on emmène c'est comme les cailloux du petit poucet. Ca te ramène à la maison.

    Bises à vous deux

    Lili

    RépondreSupprimer
  2. Tiens d'ailleurs j'en connais un qui devait nous faire un cd avec la chanson preferee de chaque pote... ^^

    RépondreSupprimer
  3. je ne vois pas les sex toys
    âne au nime

    un camenbert pour celui qui trouve

    RépondreSupprimer
  4. Ah ah, tu sais, dans la premiere version de se post je parlais des sex toys et j'ai expurgé.

    Cherie, regarde c'est comme à la maison!

    RépondreSupprimer
  5. Ane au nime= maitre S chinoir du FCR scoutelise?

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Hum, mais, euh, le zesteur, c'est sentimental aussi ? ;)
    Ceci dit, lui et son copain pinceau sont indispensables dans une cuisine.
    Je vote pour le petit âne en laine (on ne se refait pas !)

    RépondreSupprimer
  8. Zesteur, pinceau, presse ail...si seulement j'avais pu emporter ma cocotte en fonte....

    Le petit ane est en provenance directe d'Armenie!

    RépondreSupprimer
  9. en fait en re-regardant bien la photo, le truc qui a pris le plus de place dans ma valise et qui est simplement sentimental ce sont les 2m par 2m de tulle qui ont servi a mon voile de mariee... ^^

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir!
Si vous ne savez pas quoi choisir dans la liste déroulante, choisissez "Nom/Url". L'url est optionnelle.

Search Results


Free Blogger Templates by Isnaini Dot Com and Architecture. Heavily modified beyond all recognition by Lo�c. Social icons by plugolabs.com .Powered by Blogger